Les 4 Vérités - Marlène Schiappa : "poser une forme d’interdit social"

La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes était l’invitée des 4 Vérités de France 2. Elle a notamment évoqué la problématique du harcèlement des femmes.

FRANCE 2

Marlène Schiappa est présente sur plusieurs fronts. La secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes sort son 18e livre : Si souvent éloignée de vous Lettre à mes filles et défend son projet de loi visant à combattre le harcèlement. "L’idée c’est de mener un combat culturel contre le harcèlement de rue et de faire en sorte que des choses qui étaient tolérables ou qui étaient en dehors des radars des politiques publiques, qu’elles soient prises en charge et qu’elles deviennent intolérables, explique-t-elle au sujet du texte législatif. Que le harcèlement de rue disparaisse pour qu’on puisse tous laisser nos petites filles, nos adolescentes et nos femmes sortir en sécurité dans la rue."

"Le droit de ne pas être importunée"

Le projet de loi prévoit une amende de 90 euros aux contrevenants, ce qui vise, selon Marlène Schappa, à "poser une forme d’interdit social". Les contrevenants seront verbalisés. Les amendes pourront s’élever à plus de 100 euros en cas de récidive ou si une enfant est importunée. "Il est important de dire aux femmes qu’elles ont le droit de ne pas être importunées dans l’espace public et de dire aux hommes qu’on ne harcèle pas les femmes dans la rue", a-t-elle poursuivi.

La secrétaire d\'Etat à l\'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, le 21 mars 2018 à l\'Elysée, à Paris. 
La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, le 21 mars 2018 à l'Elysée, à Paris.  (LUDOVIC MARIN / AFP)