Football : les joueuses américaines toucheront les mêmes primes que les joueurs

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Football : les joueuses américaines toucheront les mêmes primes que les joueurs
FRANCE 2
Article rédigé par
J-S.Fernandes, M.Le Rue, Images FFF TV - France 2
France Télévisions

Les footballeuses américaines ont obtenu ce qu'elles réclamaient depuis plusieurs mois : elles vont recevoir les mêmes primes que celles des joueurs.

C'est un grand moment dans l'histoire du sport aux États-Unis. Les footballeuses vont pouvoir profiter des mêmes primes que les footballeurs. Une récompense qu'elles réclamaient déjà en mars dernier. "On a remporté quatre titres mondiaux, quatre titres olympiques pour les États-Unis. Et malgré toutes ces victoires, on n'est pas payées comme les hommes qui font le même métier que nous", soulignait Megan Rapinoe, capitaine de l'équipe nationale américaine.

D'autres pays font de même

Cette annonce fait écho à ce qui se passe dans d'autres pays. Au Brésil, en Angleterre, en Irlande ou même en Norvège, ils ont également franchi le pas de la parité salariale. Pour ce qui est de l'équipe de France, si le débat est lancé sur le montant des primes, les différences existent toujours. Pour la victoire en Coupe du monde en 2018, chaque joueur a touché environ 400 000 euros. Si elles avaient gagné le mondial en 2019, chaque joueuse aurait touché 40 000 euros, soit dix fois moins. La fédération française a donc mis en place un système proportionnel entre les rentrées financières hommes-femmes et les primes reversées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egalité femmes-hommes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.