Cet article date de plus de sept ans.

En Allemagne, elle colle dans la rue des serviettes hygiéniques aux messages féministes

Une jeune femme a inscrit des messages féministes sur des serviettes hygiéniques dans les rues de Karlsruhe, pour inciter à la réflexion. Son initiative a reçu le soutien des internautes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran du Tumbr d'Elonë. (ELONË / TUMBLR)

"Imagine si les hommes étaient aussi dégoûtés par le viol qu'ils le sont par les règles." Le message est inscrit sur serviette hygiénique sur un poteau dans les rues de Karlsruhe, en Allemagne. Plusieurs serviettes hygiéniques ont été collées dans les rues de cette ville du land de Bade-Wurtemberg à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars.

 

Une photo publiée par ?????????? e l o n ë (@elona_x) le 8 Mars 2015 à 12h47 PDT

 

C'est Elonë, une jeune Allemande, qui est à l'origine de cette opération. Elle a lancé son projet sur Tumblr et Instagram et a, depuis, reçu le soutien de milliers d'internautes. A travers des phrases repérées sur les réseaux sociaux, Elonë tente de faire passer des messages sur le viol des femmes, l'égalité femmes-hommes, le sexisme...

 

Une photo publiée par ?????????? e l o n ë (@elona_x) le 8 Mars 2015 à 15h23 PDT

 

"Les violeurs violent des gens, pas des tenues" ; "- Tu serais tellement jolie si tu... - NON"... "Un message percutant n’est pas forcément pédagogique", car très court, souligne Madmoizelle.com, qui nuance "ce qui est pédagogique, en revanche, c’est le dialogue qui peut [en] découler." Le rapport aux menstruations est également questionné par ce symbole. "D’un côté, le corps des femmes est agressé, harcelé et objectivé. De l’autre, ce corps est escamoté quand il s’agit de menstruations : le sang devient bleu dans les publicités, les filles sont invitées à ne pas parler de leurs règles, et ce qui est pourtant naturel est généralement abordé comme quelque chose de honteux", estime le Mic.com (en anglais), dans un article repéré par Slate.fr.

http://fotzenueberall.tumblr.com/post/113107456876

La jeune femme encourage ses soutiens à reproduire son action et à poster les photos sur les réseaux sociaux. Elle écrit sur son Tumblr : "Je veux voir vos belles photos et (seulement pour bien me faire comprendre), le féminisme signifie l’égalité, pas la haine des hommes !"

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egalité femmes-hommes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.