Egalité femmes-hommes : en 2023, la ville de "Pantin s'appellera Pantine", annonce le maire

Il s'agit d'un changement temporaire et symbolique. Il n'y aura pas de nouveaux panneaux d'entrée de ville ni de modification dans les courriers officiels, selon le service communication de la ville.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une jeune femme devant les lettres "Pantin" le long du Canal de l'Ourcq, le 30 juillet 2022, à Pantin (Seine-Saint-Denis). (JULIEN DE ROSA / AFP)

Un changement temporaire. "Pantin s'appellera pendant un an Pantine", signe de l'engagement de cette ville populaire de Seine-Saint-Denis pour "l'égalité entre les femmes et les hommes", a annoncé le maire socialiste Bertrand Kern dans ses vœux. "Cette année, j'ai décidé de placer les vœux de la municipalité sous l'égide de l'égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les violences faites aux femmes", a ainsi déclaré l'élu, dans une vidéo diffusée lundi 2 janvier sur le compte Twitter de la commune.

"Nous rajouterons un E au nom de la ville parce qu'ainsi, nous voulons interpeller. Nous voulons qu'il y ait une prise de conscience sur cette égalité entre les femmes et les hommes, qui n'est pas encore parfaite même s'il y a eu des améliorations ces dernières années", a-t-il détaillé. Les femmes restent "moins payées que les hommes", "s'interdisent certains métiers" et leur place dans l'espace public "n'est pas toujours bien acceptée par les hommes", a-t-il également souligné.

Dans les faits, ce changement d'identité temporaire reste symbolique. Il n'y aura pas de nouveaux panneaux d'entrée de ville ni de modification dans les courriers officiels, a assuré le service communication. Un tel changement demanderait en outre d'établir un dossier auprès du ministère des Collectivités territoriales, soumis ensuite à examen par des experts de la toponymie française. Seules les lettres géantes formant le nom "Pantin", positionnées place de la Pointe, le long du canal de l'Ourcq, se verront affublées d'un "e" supplémentaire, a-t-on indiqué de même source, précisant que l'initiative visait surtout à "porter un message".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egalité femmes-hommes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.