DIRECT. Journée des droits des femmes : des manifestations dans plusieurs villes de France depuis 15h40

Des associations féministes et des syndicats ont appelé à des manifestations dans plusieurs villes de France.

Une manifestation se tient dans les rues de Toulouse (Haute-Garonne), le 8 mars 2018.
Une manifestation se tient dans les rues de Toulouse (Haute-Garonne), le 8 mars 2018. (EELV31)
Ce qu'il faut savoir

Pour la Journée internationale des droits des femmes, elles réclament "un même salaire pour un même travail". Des manifestantes féministes se sont réunies, jeudi 8 mars, dans plusieurs villes de France, à 15h40. A l'Assemblée nationale, une suspension de séance a été demandée pour montrer "l'attachement partagé" des députés à la question des droits des femmes. Franceinfo vous fait suivre cette journée.

 Plusieurs manifestations prévues. Des associations féministes et des responsables syndicaux ont appelé à la mobilisation dans plusieurs villes de France à partir de 15h40, l'heure à partir de laquelle "les femmes commencent à travailler gratuitement" en raison de l'inégalité des salaires, selon la présidente de l'association Femmes égalité. A Paris, notamment, un rassemblement est prévu place de la République.

Séance interrompue à l'Assemblée. Les députés ont suspendu leurs travaux, jeudi, à 15h40. Après une prise de parole du vice-président de l'Assemblée Sylvain Waserman, le député communiste André Chassaigne a demandé une brève suspension de séance "pour en rajouter avec un note un peu plus encore symbolique".

 Le gouvernement annonce des mesures. Edouard Philippe a présenté plusieurs mesures parmi la "cinquantaine" tirées d'initiatives locales, identifiées lors d'un Tour de France de l'égalité. Plusieurs ont déjà été dévoilées, comme la nomination d'un "référent égalité" dans chaque établissement scolaire et une augmentation des contrôles de l'inspection du travail sur l'égalité des salaires, qui seront davantage sanctionnés à partir de 2022.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #8MARS

23h48 : "Au début, je pensais avoir deux points faibles : être autodidacte et une femme." Elle s'est imposée dans un milieu toujours très masculin. Anne-Sophie Pic, seule femme chef triplement étoilée au Guide Michelin était l'invitée de franceinfo ce soir.

23h36 : "60% des femmes aujourd'hui dans le monde ont accès librement à l'avortement. Donc, 40% des femmes dans le monde se trouvent confrontées à des difficultés qui mettent parfois en danger leur propre santé voire leur vie"

Pour la présidente d'Amnesty International, l'accès à l'avortement est toujours menacé, en France comme ailleurs. "Il faut rester vigilant et maintenir ce combat chaque jour et pas seulement le 8 mars", dit-elle à franceinfo.

22h35 : Avant d'aller vous coucher, je vous propose de lire quelques uns de nos meilleurs articles de la journée :

Louis Boy et Anne Brigaudeau vous racontent une semaine ordinaire en France : sept jours marqués par les violences conjugales, et 41 histoires qui donnent un aperçu concret du fléau des violences faites aux femmes.

Le procès de Peter Madsen 47 ans, s'ouvre à Copenhague (Danemark). Il est accusé d'avoir torturé, tué et démembré dans son sous-marin Kim Wall, jeune reporter suédoise, en 2017. De l'ado bricoleur à l'inventeur accusé de meurtre sadique, Marie-Adélaïde Scigacz vous raconte la vie en eau trouble de Peter Madsen.

On vous raconte quatre ans de fausses pistes et grossières erreurs, dans les recherches du Boeing 777 de Malaysia Airlines, disparu le 8 mars 2014, avec 239 personnes à bord.


21h35 : Emmanuel Macron encourage les entreprises à lutter contre les inégalités entre femmes et hommes. Mais applique-t-il ce principe à l'Elysée ? L'Oeil du 20 heures a fait les comptes.

20h59 : Retracer deux siècles de combats et de victoires féministes, telle est l’ambition de Simone, Louise, Olympe et les autres. La grande histoire des féministes. Regardez le premier volet de ce documentaire, en avant-première sur franceinfo.


20h36 : @anonyme : A l'occasion de la visite du Premier ministre québécois Philippe Couillard, reçu par Edouard Philippe, la France et le Québec ont annoncé vouloir travailler à "la définition d'un indice de l'égalité" entre les hommes et les femmes. Il s'agit d'essayer de mesurer de façon objective l'égalité entre femmes et hommes dans un pays, et donc dans le monde. D'autres indices existent déjà, mais ne suscitent pas l'adhésion d'un grand nombre de pays. Le Forum économique mondial a par exemple créé un indice pour évaluer la situation des femmes, basé sur 14 indicateurs, dont le niveau d'instruction, la participation à la vie politique ou le rapport entre le salaire des hommes et celui des femmes.

20h28 : Vous pourriez m'expliquer ce que c'est que ce nouvel indice d'égalité homme femme que la France et le Québec veulent créer. On en parle au Québec

20h20 : Vingt-quatre heures par an dédiées à l'égalité entre les femmes et les hommes. La Journée internationale de lutte pour les droits des femmes qui ne date pas d'aujourd'hui : elle a en effet été créée en 1977, il y a 41 ans, par l'ONU.

19h51 : L'égalité femmes-hommes est la "grande cause du quinquennat". Vraiment ? Malgré un plan de lutte contre les violences faites aux femmes, et l'engagement de mettre fin aux inégalités salariales, le compte n'y est pas. Voici les grands chantiers qu'il faudrait mener pour espérer atteindre l'égalité professionnelle.

19h42 : Plusieurs milliers de femmes ont défilé sous haute surveillance policière sur l'avenue Istiklal, longue artère de la rive européenne d'Istanbul pour réclamer plus de "liberté" et la "fin du patriarcat". "Nous sommes fortes ensemble !", "Résisterez-vous avec nous ce printemps ?", affichaient leurs bannières, tandis qu'elles criaient des slogans hostiles au gouvernement.





(BULENT KILIC / AFP)

19h36 : Vous êtes plusieurs à me faire remarquer que Georges Brassens n'a pas écrit mais interprété et mis en musique le texte Les Passantes, dont l'auteur est Antoine Pol. Merci de partager vos connaissances !

19h28 : Bonsoir @anonyme, à poste égal, l'écart de salaire est en moyenne de 9%, selon un rapport du Conseil économique, social et environnemental (Cese). Cela dépend des postes, bien entendu. Et il faut aussi prendre en compte d'autres disparités. Par exemple, les femmes sont nettement plus nombreuses à travailler à temps partiel (82% des temps partiels sont exercés par des femmes).

19h19 : Bonjour Franceinfo, je ne retrouve plus l'info, pourriez-vous rappeler l'écart en terme de salaire entre une femme et un homme pour un même poste - SVP ? Merci !

19h04 : "Je veux dédier ce poème / A toutes les femmes qu'on aime / Pendant quelques instants secrets / A celles qu'on connaît à peine / Qu'un destin différent entraîne / Et qu'on ne retrouve jamais" Ces mots de Georges Brassens, dans la chanson Les Passantes, ont un nouveau clip, imaginé comme "une ode à la liberté et la diversité des femmes", selon sa réalisatrice, Charlotte Abramov. Regardez et écoutez.


18h55 : A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, j'ai passé la matinée à la 24e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris, où se jugent les affaires de violences conjugales. Entre insultes et coups, voici le récit de l'un des procès.




(THOMAS SAMSON / AFP)

19h02 : Pour cette journée internationale des droits des femmes, Brut vous propose de découvrir une femme qui a marqué l'histoire du sport, Kathrine Switzer, pionnière du marathon.


18h14 : En deux semaines, Julie a reçu près de 130 témoignages dont une vingtaine sont déjà en ligne. "Je voulais donner la parole à ces femmes pour montrer qu'elles ne sont pas seules surtout que c'est un sujet hyper tabou dans notre société", décrit-elle. Fin mai, certaines de ces femmes témoigneront également dans une vidéo projetée à La Villette à Paris lors d'une exposition temporaire.

18h12 : Etudiante en webdesign, Julie a lancé le projet 1396, sur Instagram, afin de faire témoigner des femmes souffrant de troubles alimentaires, comme l'anorexie ou la boulimie. "Un jour, j'ai voulu faire un petit régime et j'ai téléchargé une application qui calculait le nombre de calories que je devais manger par jour. 1396 pour ma part, d'où le nom du projet. Après 5 semaines, j'ai commencé à me sentir fatiguée, irritable, raconte-t-elle. Je me suis rendue compte qu’il était facile de tomber dans les excès et j’ai décidé de sortir de cette spirale".


17h56 : Le gouvernement a dévoilé aujourd'hui des mesures pour réduire les écarts de salaires entre les femmes et les hommes. Mais les chantiers à accomplir pour atteindre l'égalité professionnelle restent nombreux. Retraites, temps partiel, violences au travail... Notre journaliste Kocila Makdeche liste les progrès à accomplir.

17h57 : "Espèce de travelo", "Vieille pute"… Au Parlement britannique, Mhairi Black a raconté hier les insultes qu'elle subit au quotidien dans ses fonctions de députée. Elle a voulu interpeller ses collègues sur la violence du harcèlement en ligne dont elle est victime. Brut a découpé un extrait de son intervention.



16h48 : Première Dame, une fonction sexiste ? C'est ce que pense Julie Gayet, qui explique dans Paris Match pourquoi elle n'a pas voulu avoir ce titre lorsque François Hollande était à l'Elysée. "On élit une personne, pas un couple. La fonction de première dame est sexiste. C'est un job qui oblige à arrêter son métier. En en plus, on ne touche pas de salaire", déclare-t-elle.

16h09 : Un rassemblement pour célébrer la Journée internationale des droits des femmes est en cours place de la République depuis 15h40. Il s'agit de l'heure à partir de laquelle les femmes commencent symboliquement à travailler gratuitement, eu égard aux inégalités de salaires entre les sexes.

16h02 : Pour l'actrice Asia Argento, le mouvement #MeToo a "le potentiel pour être la plus grande révolution pour les femmes depuis le droit de vote". Elle s'est exprimée hier devant le Parlement européen, comme le montre cette vidéo réalisée par Brut.



15h33 : Si vous avez suivi ce matin l'audience consacrée aux violences conjugales au tribunal correctionnel de Paris, suivie et live-tweetée par notre journaliste Thomas Baïetto, voici les peines qui ont été prononcées.

15h21 : Merci pour votre article sur les stats des femmes #village100femmes! Les femmes ont donc plus de probabilités d’être violées que d’être cadres.... et quand on lit les commentaires liés à votre arricle on se dit qu’il reste du boulot pour changer les mentalités ! Il serait interessant d’avoir les chiffres pour les hommes pour comparer !

15h33 : Sur 100 femmes majeures vivant en France, 82 jugent leur vie réussie. C'est une statistique (parmi d'autres beaucoup moins réjouissantes) que nous avons compilé dans notre article. Venez les découvrir...

14h43 : Depuis sa création en 1851, le New York Times n'a consacré que 20% de ses nécrologies à des femmes disparues. Le journal a donc décidé de lancer "Overlooked", un projet visant à rattraper ce retard, en publiant les nécrologies de femmes qui n'y ont pas eu droit alors qu'elles l'auraient mérité. Les premières sont à lire sur cette page.

13h34 : On retourne au tribunal correctionnel de Paris, où notre journaliste Thomas Baïetto a suivi toute la matinée des audiences consacrées à des violences conjugales.

12h57 : Qui sont les femmes qui vivent en France ? Combien sont cadres ? A la retraite ? Sportives ? Fumeuses ? Tatouées ? Pour le savoir, nous avons réduit la France à la taille d'un petit village, avec seulement 100 femmes. Venez découvrir le résultat.

12h40 : Notre journaliste Valentine Pasquesoone a testé Simone Drive Her, une application de taxis uniquement conduits par des femmes Ce service opérationnel depuis le 20 janvier permet aux femmes de se sentir plus rassurées, et offre une opportunité aux rares conductrices de taxis en Ile-de-France. Le résultat en vidéo, c'est par ici.

12h36 : Les mesures du gouvernement pour lutter contre l'inégalité salariale femme-homme vont-elles dans le bon sens ? "C'est une très bonne nouvelle", réagit Rebecca Amsellem, fondatrice de l'association féministe Les glorieuses, au micro de franceinfo. "Si les sanctions sont suffisamment élevées, les entreprises vont suivre ce mouvement. Si les sanctions ne sont pas suffisamment élevées, ce sera assez facile pour elles de ne pas les suivre", met-elle toutefois en garde.

12h28 : "Comme la plupart des femmes, tu as sûrement été suivie, interpellée, sifflée ou pire", écrit le collectif Groupe F sur son compte Facebook. Ce groupe a mis en ligne une carte interactive participative de Montpellier où chaque femme peut dénoncer anonymement le harcèlement de rue qu'elle a subi. Une initiative qui vise à "recenser anonymement les témoignages". Plus de détails sur France 3 Occitanie.





12h19 : "Il faut qu'on arrive à casser des présupposés, des préjugés, des constructions imaginaires et éducatives qui ne permettent pas aujourd'hui d'avoir une société pleinement ouverte."

En visite dans une entreprise à Paris, Emmanuel Macron rencontre des salariés et promeut l'égalité femmes-hommes.