Bourg-en-Bresse : l'agglomération sanctionnée pour avoir trop de femmes dans l'équipe dirigeante

La communauté d'agglomération de Bourg-en-Bresse (Ain) a reçu une amende de 90 000 euros pour avoir trop de femmes parmi son équipe de direction, soit quatre femmes pour un seul homme.

La parité femme-homme entre peu à peu dans les mœurs, à coup de lois et de sanctions. Ainsi, à Bourg-en-Bresse (Ain), la communauté d'agglomération vient de se voir infliger une amende de 90 000 euros pour non-respect de la parité dans son équipe de direction. Mais cette fois-ci, ce sont les hommes qui étaient en minorité. "Cette application est assez cocasse, voire paradoxale", ironise Jean-François Debat, président de la communauté de communes.

60% de déséquilibre autorisé

Mais il s'interroge : "Alors que le déséquilibre global subsiste (...) ne peut-on pas admettre que certaines collectivités aient plus de femmes que d'hommes" ? À Bourg-en-Bresse, il y a quatre directrices et un directeur, soit une proportion de 80%, alors que le déséquilibre autorisé est d'un maximum de 60% en faveur d'un genre sur l'autre. Une situation qui étonne du côté des habitants. La préfecture plaide l'application stricte de la loi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marlène Schiappa, la secrétaire d\'État chargée de l\'Égalité entre les femmes et les hommes, à l\'Assemblée nationale, le 6 novembre 2018.
Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, à l'Assemblée nationale, le 6 novembre 2018. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)