Arabie saoudite : les femmes prennent le volant

Dans le cadre d'un plan de modernisation de la société saoudienne, le prince héritier Ben Salmane a permis aux femmes de passer leur permis de conduire. Il reste cependant de nombreux efforts à faire en termes d'égalité.

France 2

Ce dimanche 24 juin est devenu une date historique pour l'Arabie saoudite. Dès minuit, les femmes, qui n'avaient jusqu'ici pas le droit de conduire, ont pu se mettre derrière le volant, sous les yeux de journalistes du monde entier conviés par le royaume à assister à cette grande première. "J'ai pris les cours dès que cela a été possible. Je voulais participer, vivre ce moment précis", explique Hoda, qui s'est tout de suite élancée sur l'une des plus grosses artères de Riyad, pour mettre en application ce qu'elle a appris.

L'égalité est encore lointaine

"Prendre la route, me rendre par mes propres moyens à mon travail, c'est magnifique", explique Nofe, qui a conduit durant de nombreuses années à l'étranger. Certains hommes, incrédules, arrêtent même les conductrices pour les prendre en photo. Il reste encore cependant beaucoup de travail à faire pour l'égalité entre les hommes et les femmes en Arabie saoudite. Celles-ci ne peuvent toujours pas voyager ou travailler sans l'accord de leur mari ou d'un homme de leur famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des femmes saoudiennes découvrent un modèle de voiture lors d\'un salon automobile pour les femmes, à Riyad (Arabie saoudite), le 13 mai 2018.
Des femmes saoudiennes découvrent un modèle de voiture lors d'un salon automobile pour les femmes, à Riyad (Arabie saoudite), le 13 mai 2018. (AHMED YOSRI / AFP)