VIDEO. Saisie de cannabis dans les Bouches-du-Rhône : François Hollande loue le "sang-froid" des policiers

Près de six tonnes de stupéfiant ont été découverts lors de la perquisition d'une villa, un record pour la police depuis 2011.

FRANCE 2

Au lendemain d'une saisie record de près de 6 tonnes de cannabis dans les Bouches-du-Rhône, la plus importante pour la police depuis 2011, François Hollande s'est rendu à Marseille, lundi 27 juillet, en compagnie du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, pour féliciter les forces de l'ordre.

Le président de la République a salué "le sang-froid et le professionnalisme" des officiers responsables de cette prise "considérable". "La police a réussi depuis plusieurs mois (...) à porter des coups majeurs contre les trafiquants", s'est félicité François Hollande.

"Un certain nombre de trafiquants doivent s'inquiéter"

Il a affirmé que le trafic, mis à jour par cette saisie et l'interpellation de trois trafiquants à Marseille et Vitrolles, serait démantelé dans les semaines à venir : "Il va y avoir, par des recoupements qui vont pouvoir être faits, et par les informations qui ont déjà été recueillies, des conséquences directes sur un certain nombre de trafiquants qui aujourd'hui doivent s'inquiéter."

"C'est un trafic international, a déclaré le chef de l'Etat à la presse, saluant la coopération avec les autorités marocaines et espagnoles. On ne sait pas si les drogues qui ont été saisies n'auraient pas été envoyées ensuite dans d'autres pays, comme l'Italie."

C'est au cours de la perquisition d'une villa occupée par les trois suspects arrêtés que les policiers ont découvert 5,64 tonnes de résine de cannabis. La fouille d'un véhicule a également permis de trouver 150 kg de drogue supplémentaires.

François Hollande, lundi 27 juillet à Marseille, devant les près de 6 tonnes de cannabis saisies la veille par la police dans les Bouches-du-Rhône.
François Hollande, lundi 27 juillet à Marseille, devant les près de 6 tonnes de cannabis saisies la veille par la police dans les Bouches-du-Rhône. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)