Trafic de produits dopants : 24 personnes interpellées en France, deux laboratoires clandestins démantelés

Ces arrestations, annoncées par Europol jeudi 22 octobre, interviennent après une première opération menée en Grèce en décembre 2019.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Interpol compte 194 pays membres et est ainsi la plus grande organisation policière au monde (photo d'illustration). (REMKO DE WAAL / ANP)

24 personnes soupçonnées de participer à un trafic de produits dopants ont été interpellées en France, indique jeudi 22 octobre Europol dans un communiqué. Deux laboratoires clandestins de fabrication de stéroïdes ont été démantelés.

Les gendarmes et les douanes ont procédé à ces interpellations dans plusieurs villes, mais Europol ne précise pas lesquelles. 26 400 euros en liquide ont été saisis, ainsi que deux véhicules et plus de 4 600 comprimés.

La majorité des substances venaient de Chine

Ce réseau est soupçonné d’être impliqué dans l’importation, la production et la distribution de produits dopants (stéroïdes, anabolisants et hormones de croissance). La majorité de ces substances venaient de Chine et étaient ensuite redistribuées dans le monde entier, notamment sur internet. Mais une petite partie de ces substances étaient aussi fabriquées dans les laboratoires clandestins découverts en France.

Ces produits posent une "menace sérieuse" pour la santé des consommateurs puisqu’ils sont fabriqués hors de tout processus médical, précise Europol. Ces arrestations interviennent après une première opération menée en Grèce en décembre 2019.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.