Vidéo Trafic de drogue : les guetteurs dans le viseur des forces de l'ordre

Publié Mis à jour
Trafic de drogue : les guetteurs dans le viseur des forces de l'ordre
FRANCE 2
Article rédigé par
H.Puffeney, G.Baslé, A.Véjux - France 2
France Télévisions

Le gouvernement va expérimenter les amendes forfaitaires pour les squatteurs de hall d'immeubles.

A Nice (Alpes-Maritimes), les guetteurs sont les sentinelles des trafiquants de drogues. Toute la journée, au pied des immeubles, ils guettent et alertent dès que la police se rapproche des immeubles. Payés une centaine d'euros par jour, les guetteurs sont quasiment impossibles à faire arrêter et condamner. À Nice, les forces de l'ordre ont décidé de fouiller les guetteurs. Dès qu'ils trouvent de l'argent liquide au-delà de 70 euros, ils peuvent utiliser une procédure spéciale. 

La création d'un procès-verbal simplifié 

Un homme arrêté par la police a plus de 200 euros en liquide dans sa sacoche. Les policiers s'interrogent sur l'origine de cet argent. L'homme peine à se justifier et les policiers vont le ramener au fourgon. Dans certains cas, ils peuvent dresser un procès-verbal simplifié. Ils ont le droit de confisquer l'argent, sans garde à vue, sans audition et sans engager de poursuite judiciaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.