Policier tué : l'émotion et la colère des habitants d'Avignon

Publié Mis à jour
Policier tué à Avignon : l'émotion et la colère des habitants
FRANCE 2
Article rédigé par
A.Bard, A.Lay, E.Pelletier, V.Urtizberea, P-J.Perrin, J.Ababsa, France 3 Provence-Alpes, E.Jarlot - France 2
France Télévisions

L'émotion est toujours très forte jeudi 6 mai à Avignon, dans le Vaucluse, en particulier dans le quartier où un policier de 36 ans a été tué par balles, la veille, lors d'une intervention sur un point de deal.

C'est à l'endroit où le policier de 36 ans a perdu la vie que les habitants d'Avignon (Vaucluse) ont décidé de lui rendre hommage, jeudi 6 mai. Des policiers en uniforme sont venus déposer une fleur et se recueillir là où l'un des leurs est décédé, mercredi en fin de journée. "Quand je vois une dame qui reste avec un petit de 5 ans et de 7 ans... Je suis une grand-mère quand même ! Je ne peux pas comprendre qu'on tue pour de la drogue", a déploré une habitante, visiblement émue.

"Au vu et au su de tout le monde"

Dans le quartier, les habitants déplorent ce drame que tous redoutaient depuis longtemps. La tristesse et l'émotion se mêlent à la colère. Pour eux, le trafic de drogue gangrène les rues. Le sentiment d'insécurité grandit. "On n'est pas tranquille, les commerçants ne peuvent pas travailler tranquillement. Nous, avec les enfants à l'école, on n'est pas tranquille. Maintenant, ils ne se cachent pas. C'est au vu et au su de tout le monde", a témoigné une riveraine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Drogue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.