Piqûres en boîte de nuit : le phénomène grandit partout en France

Publié
Piqûres en boîte de nuit : le phénomène grandit partout en France
France 3
Article rédigé par
Y. Marie, B. Metral - France 3
France Télévisions

De nombreuses plaintes sont déposées pour des faits de piqûres en boîte de nuit. Le phénomène prend de l'ampleur, alors que les analyses ne révèlent rien pour l'instant.  

Samedi 7 mai, lors d'un concert électro, Julia ressent une douleur et des malaises. Elle a été piquée à son insu. "Je n'arrivais plus à tenir, que ce soit sur mes jambes ou même éveillée", confie Julia Paulito, une victime. Le lendemain, elle effectue des analyses toxicologiques à l'hôpital, qui n'ont pour l'instant rien révélé. "De ce que j'ai lu, c'est parfois même un amusement, le but étant de piquer un maximum de personnes […] je ne comprends pas comment on peut faire ça", ajoute-t-elle.

Les professionnels sont inquiets  

"Le job en fait, c'est d'ouvrir les yeux et d'être un peu des médiateurs pendant la soirée […] c'est une maraude", explique Fabien Hyvernaud, directeur général du Ninkasi, à Lyon (Rhône). Dans la Drôme, sept plaintes ont été déposées. Trois hommes ont été visés dans une même boîte. "Je ne peux pas prendre des portiers en plus, j'en ai 11, pour les mettre derrière chaque client, c'est impossible", regrette Véronique Tenneroni, gérante de boîte de nuit.    

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.