Paris : deux salariées de la RATP arrêtées alors qu'elles vendaient de la drogue en uniforme

L'une d'entre elle, qui a reconnu les faits qui lui étaient reprochés, a été condamnée  lundi à six mois de prison avec sursis. La RATP assure qu'une procédure disciplinaire pourrait être engagée et "aller jusqu'à la révocation" des deux agentes.

Article rédigé par
Avec France Bleu Paris - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Illustration d'un bus de la RATP. (GILLES HALAIS / FRANCE-INFO)

Deux femmes ont été arrêtées samedi 9 janvier à Paris alors qu'elles vendaient de la drogue à un client, vêtues d'uniformes de la RATP, rapporte France Bleu Paris, lundi. Les deux salariées du réseau de transports en commun de la capitale n'étaient pas en service au moment des faits. La RATP a tout de même ouvert une enquête interne. Le groupe assure qu'une procédure disciplinaire pourrait être engagée et "aller jusqu'à la révocation" des deux agentes.

L'une des deux a reconnu les faits

Samedi soir, les policiers ont surpris ces deux femmes en flagrant délit de vente de stupéfiants dans la rue. Elles se trouvaient dans une voiture et portaient donc leur uniforme de la RATP. Après avoir été placées en garde à vue, l'une d'elles a reconnu les faits qui lui étaient reprochés. Lors d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, lundi, elle a été condamnée à six mois de prison avec sursis pour "usages de stupéfiants, détention, transport ou cession de stupéfiants et port d'armes prohibé". L'autre est simplement poursuivie pour usage de stupéfiants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.