Gard : un trafiquant de drogue présumé interpellé après avoir roulé 40 km à contre-sens sur l'A9

L'homme a tout tenté pour échapper à la police. Il était recherché depuis un an, soupçonné d'être l'une des chevilles ouvrières d'un gros réseau de Nîmes.

Nîmes, (Gard).
Nîmes, (Gard). (GOOGLE MAPS)

Un trafiquant de drogue présumé a été interpellé près de Nîmes (Gard) après une folle course-poursuite sur l'autoroute A9 dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 juin, rapporte France Bleu Gard Lozère. Le suspect était recherché depuis plus d'un an dans le cadre d'une enquête sur un important réseau de trafic de stupéfiants.

L'homme a pris tous les risques pour tenter d'échapper aux policiers lancés à ses trousses. Au volant de sa puissante berline, il a roulé plus de 40 km à contre-sens entre Montpellier et Nîmes, avec des pointes à plus de 200 km/h. Le véhicule a finalement percuté quelque chose dans le secteur de Vergèze près de Nîmes, ce qui a permis aux hommes de la BAC de l'interpeller vers deux heures du matin.

"Une belle prise", selon les enquêteurs

C'est "une belle prise" pour les enquêteurs qui soupçonnent cet homme d'être l'une des chevilles ouvrières d'un gros trafic de drogue dans le quartier Pissevin à Nîmes. Ce réseau baptisé à l'époque le "drive de la galerie Richard Wagner" avait été en partie démantelé par les policiers en mars 2019. C'est dans le cadre de ce dossier que l'homme interpellé était recherché depuis plus d'un an. Il a été placé en détention.