Cet article date de plus d'un an.

Alsace : ils vendaient de la drogue via Snapchat et offraient des kits 'masque et gel hydroalcoolique' à leurs clients

Quatre suspects ont été interpellés dans le Bas-Rhin et placés en détention provisoire.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Strasbourg et Matzenheim (Bas-Rhin). (GOOGLE MAPS)

Quatre trafiquants de stupéfiants présumés ont été interpellés dans le Bas-Rhin la semaine dernière pour avoir vendu de la drogue via le réseau social Snapchat, a appris franceinfo de source proche du dossier. Les dealers s'étaient adaptés au confinement, proposant même des kits 'masque et gel hydroalcoolique' gratuit à leurs clients.

D'après les enquêteurs, ces trafiquants entraient en contact avec leur client via le réseau social depuis le mois d'avril. Ils proposaient de livrer à domicile de la résine de cannabis, de la cocaïne et de l'ecstasy. La conductrice et le livreur qui l'accompagnait pouvaient parcourir jusqu'à 500 km en deux jours entre le Bas-Rhin, le Haut-Rhin et des villages limitrophes de Moselle, selon les surveillances effectuées par la sûreté départementale du Bas-Rhin. Ils avaient pris soin de rédiger des attestations de déplacement, expliquant devoir se procurer des médicaments en pharmacie, mais n'ont jamais fait l'objet de contrôle avant leur interpellation.

Mercredi 6 mai, quatre suspects, trois hommes de 27 et 28 ans soupçonnés d'être les livreurs et donneur d'ordre ainsi qu'une femme de 40 ans soupçonnée d'être la conductrice, ont été interpellés à Strasbourg et Matzenheim (Bas-Rhin). 35 000 euros en liquide ont été saisis. Les quatre suspects ont été placés en détention provisoire pour trafic de stupéfiants. Une information judiciaire est ouverte.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Drogue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.