Distributeurs de billets : le combat des villages

Des villages se battent pour tenter de maintenir les distributeurs de billets de banque dans des zones de désertification bancaire.

FRANCE 2

Alors que l'on parle beaucoup lors des réunions du grand débat du départ des services publics dans les zones rurales, les habitants et les élus s'inquiètent aussi de la disparition des banques, et plus précisément des distributeurs de billets dans les villages. Certaines communes s'organisent pour y remédier. À Bessenay, dans le Rhône près de Lyon, la monnaie est un vrai sujet de conversation. Le distributeur du village a fermé en octobre dernier, comme 2 500 autres partout en France entre 2015 et 2017.

Des distributeurs pas rentables

Une désertification bancaire qui inquiète les habitants. "Faut penser toujours à l'avance, quand on part, à retirer de l'argent ailleurs. Mais ça veut dire, si on retire de l'argent ailleurs, faire aussi ses courses ailleurs", prévient une habitante. Pour retirer de l'argent, il faut faire 16 km en voiture. Dans ces villages, les distributeurs ne seraient pas rentables. En dessous de 3 500 retraits par mois, ils coûteraient trop cher à une banque.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme retire des billets dans un distributeur à Lille (Nord), le 4 janvier 2017. (Photo d\'illustration)
Un homme retire des billets dans un distributeur à Lille (Nord), le 4 janvier 2017. (Photo d'illustration) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)