Cet article date de plus de six ans.

Dialogue social : les négociations s’arrêtent sans accord

Après deux jours de discussions sur le dialogue social en entreprise, patrons et syndicats se sont quittés ce samedi vers 6h du matin sans parvenir à un accord. Les négociations se poursuivront "ultérieurement".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les négociations auront duré deux jours et une nuit complète © Maxppp)

Fin du dialogue social. Et pas d’accord. Les syndicats et le patronat négociaient depuis deux jours pour simplifier et améliorer le dialogue social en entreprise. Ce samedi, vers 6h, après une nuit de discussions, ils ont annoncé qu’ils cessaient la négociation et qu’elle reprendrait "ultérieurement ". Les deux parties ne sont pas parvenues à trouver un compromis.

"Ce matin il n'y a pas d'accord. On ne sait pas s'il y en aura un ", a dit le vice-président de la CFTC, Joseph Thouvenel. "On va se revoir mais on n'a pas fixé de date ". Pour lui, ce n'était "pas une nuit pour rien ", car les syndicats ont "montré " au patronat, "qu'il ne suffit pas de répéter en boucle les mêmes choses et de ne pas écouter ce que disent les organisations syndicales pour avoir un accord. Il a fallu une pédagogie de la nuit". La date d’un nouveau rendez-vous sera fixé la semaine prochaine. Le texte porté par le Medef et l’UPA (artisans) en discussio n depuis quatre mois en tout, n’a pas reçu l’adhésion de la CFE-CGC et de la CGPME, selon la CFTC. "Je ne suis pas déçu, la négociation n'est pas terminée ", a confié le chef de file de la délégation du Medef Alexandre Saubot. "On verra à l'issue de la prochaine dernière séance ".

Dialogue social : "Pas une nuit pour rien (...)?", assure le vice-président de la CFTC Joseph Thouvenel, mais "une nuit de la pédagogie"
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.