Des cinémas UGC perturbés par une grève des projectionnistes

Depuis la fin du mois de juin les syndicats de projectionnistes appellent à la grève dans les cinémas UGC. Ils entendent protester contre le passage au projecteur numérique, synonyme de la fin d'un métier.

(Radio France ©Jean-Paul Bounine - Fotolia.com)

Les projectionnistes des cinémas UGC mènent une grève en pointillés depuis deux semaines pour protester contre la décision de leur direction de passer du 35mm au projecteur numérique. 95 emplois d'opérateurs- projectionnistes sont en jeu, soit 60% des effectifs de cette catégorie. UGC promet "une mutation profonde du métier mais pas sa disparition."

Ainsi le weekend dernier, quatre cinémas UGC sur la trentaine présents sur le territoire, ont suivi l'appel à la grève lancé par la CFDT. Une mobilisation pour l'instant faible mais les grévistes espèrent voir leur mouvement grandir, jusqu'à 14 salles perturbées. Aujourd'hui et demain, certaines séances devraient ainsi être annulées.

Les projectionnistes regrettent que l'un des premiers groupes de cinéma en Europe n'ait rien prévu en prévision de cette révolution technologique. Le succès de films projetés en 3D tels qu' "Avatar" ou "Toy Story 3" motive actuellement les grandes salles à évoluer vers un matériel plus moderne.

Paul Chaufour avec agences