Cet article date de plus de six ans.

Des centaines de manifestants à Paris en faveur du cannabis

Une manifestation réclamant la légalisation du cannabis s'est déroulée à Paris samedi après-midi. En France, la consommation de cette drogue est prohibée depuis 1970.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (A la "marche du cannabis" samedi à Paris. Radio France / Nicolas Mathias)

Ils étaient plusieurs centaines de personnes à manifester cet après-midi à Paris, certains avec un joint à la bouche, avec un objectif en tête : obtenir la légalisation ou la dépénalisation du cannabis en France. 

Cette "marche du cannabis" était programmée dans la capitale à l'appel d'associations d'usagers comme Cannabis sans frontières. Le week-end dernier, des manifestations similaires s'étaient déroulées dans plusieurs villes de France (Marseille, Toulouse, Lyon, Bayonne, Poitiers), ainsi qu'à l'étranger.

A Paris, une "marche pour le cannabis". Le reportage sur place de Rosalie Lafarge.
écouter

Les manifestants sont partis de la Bastille pour rejoindre la place de la République. Dans le cortège, on pouvait notamment trouver la sénatrice EELV Esther Benbassa, auteure au mois d'avril d'une proposition de loi rejetée qui visait à autoriser l'usage et la vente contrôlée du cannabis par l'Etat, tout en interdisant sa publicité et la vente aux mineurs.

En France, le cannabis est prohibé depuis 1970. Ses consommateurs encourent au maximum un an de prison et 3.750 euros d'amende. Dans la pratique, si l'emprisonnement pour usage est exceptionnel, les amendes perdurent. "Une pression " qui pèse sur les usagers, relève Farid Ghéhiouèche, président de Cannabis sans frontière, présent lui aussi dans le cortège cet après-midi.

Selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies, la consommation de cannabis est repartie à la hausse chez les jeunes de 17 ans ces derniers mois : près d'un jeune sur deux a déjà expérimenté cette drogue en 2014, et 10% d'entre eux en fume régulièrement.D

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.