La Poste annonce la suppression du timbre rouge au 1er janvier 2023

Les lettres prioritaires étaient distribuées en un jour. La Poste justifie son choix par l'évolution des "usages" et "un bilan énergétique très lourd". Les usagers pourront toujours acheter un timbre vert à 1,16 euro.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un timbre rouge sur une lettre en 2020. (MAXPPP)

C'est la fin d'une époque. La Poste va cesser de vendre son célèbre timbre rouge, à 1,43 euro, à partir du 1er janvier 2023, a annoncé le groupe dans un communiqué publié jeudi 21 juillet 2022. La Poste justifie son choix par l'évolution des "usages" et "un bilan énergétique très lourd" pour ces lettres prioritaires, distribuées en un jour ouvrable. Les usagers pourront toujours acheter un timbre vert, pour le prix de 1,16 euro. Leur courrier sera alors délivré en 3 jours.

Pour les envois urgents, il sera possible d'envoyer "une e-lettre rouge" depuis LaPoste.fr livrée en un jour et commercialisée à 1,49 euros. "Pour les clients éloignés du numérique, La Poste proposera la possibilité d’envoyer une e-lettre rouge depuis un bureau de poste, sur un automate ou avec l'aide d'un conseiller", explique le communiqué.

Le groupe annonce également l'introduction d'une nouvelle offre, la lettre "turquoise services plus", "pour les envois les plus importants nécessitant une traçabilité, comme pour l’envoi d’un chèque ou de petites marchandises". Elle sera distribuée en 2 jours et coûtera un minimun de 2,95 euros. Ces lettres permettront "l'envoi de documents comme de petits objets" et embarqueront de la "smart data", précise le communiqué de La Poste, sans en expliquer le fonctionnement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Timbre Marianne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.