Panthéon : retour sur une journée émouvante

C'est une foule de tous les âges qui était présente ce mercredi 27 mai pour la cérémonie de panthéonisation de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillon, Jean Zay et Pierre Brosselette.

France 2

De nombreux citoyens étaient présents ce mercredi 27 mai autour du Panthéon, pour rendre hommage à Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillon, Jean Zay et Pierre Brosselette. Une cérémonie au son de la complainte du Partisan, écrite à Londres par des Résistants. Mais le point d'orgue de cet après-midi fut également le discours du président, qui a choisi ces "grands Hommes".

"Devoir de vigilance"

François a invité les Français à un "devoir de vigilance". Reliant sans cesse passé et présent, il est également revenu sur les attentats de janvier, et la grande mobilisation qui a suivi. Estimant que "l'indifférence est l'ennemi contemporain", le chef de l'Etat s'est ensuite offert une référence au discours d'André Malraux en 1964, lors de l'entrée au Panthéon de Jean Moulin : "Prenez place, vous êtes accompagnés par le long cortège des jeunes", a-t-il déclamé.

Le JT
Les autres sujets du JT
(MARTIN BUREAU / AFP)