Panthéon : aux grands hommes, des discours mémorables

Simone Veil et sont mari Antoine vont entrer au Panthéon, dimanche 1er juillet. La prise de parole du président de la République est très attendue, comme tous les discours précédant les inhumations dans cette nécropole.

FRANCE 2

Les mots prononcés par André Malraux le 19 décembre 1964, la voix vibrante, devant le cercueil du résistant Jean Moulin, résonnent encore entre les colonnes du Panthéon. Il s'agit du discours de référence. Après lui, ni Pompidou ni Valéry Giscard d'Estaing ne panthéoniseront. C'est François Mitterrand qui reprend les hommages, l'emphase n'est alors plus dans les discours, mais dans la mise en scène grandiose.

Des discours très politiques

Chaque discours au Panthéon, très politique, est autant l'occasion de parler du passé que du présent, du héros que de soi-même. Ainsi, en plein débat sur l'identité nationale, Nicolas Sarkozy honore le poète de la négritude Aimé Césaire. Juste après l'attentat de Charlie Hebdo, François Hollande choisit de faire entrer quatre grands résistants au Panthéon. Comme de Gaulle avait laissé parler Malraux, Jacques Chirac laissera Simone Veil rendre hommage aux Justes de France lors de leur entrée au Panthéon. Simone Veil, héroïne contemporaine, reposera dans le même caveau que Jean Moulin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les portraits de Simone et Antoine Veil devant le Panthéon à Paris, le 29 juin 2018.
Les portraits de Simone et Antoine Veil devant le Panthéon à Paris, le 29 juin 2018. (ALPHACIT NEWIM / CROWDSPARK / AFP)