REPLAY. 11-Novembre : revivez la cérémonie d'entrée au Panthéon de l'écrivain Maurice Genevoix

Cette cérémonie est l'occasion pour la France d'honorer tous les combattants de la Première Guerre mondiale, 100 ans après l'inhumation du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe.

Ce qu'il faut savoir

Cent ans après l'inhumation du Soldat inconnu sous l'Arc de triomphe, l'écrivain Maurice Genevoix a fait son entrée au Panthéon, mercredi 11 novembre au soir. France 2 et Franceinfo (canal 27) vous ont proposé une édition spéciale pour suivre ce moment de commémorations. Retrouvez cette cérémonie en replay.

Le déroulé. Comme le veut la tradition, le président de la République a déposé en début de journée une gerbe devant la statue de Georges Clemenceau, président du Conseil lors de la Première Guerre mondiale. Puis, après avoir remonté les Champs-Elysées, escorté par la Garde républicaine, il a déposé une gerbe devant la tombe du Soldat inconnu, avant d'en raviver la flamme.

L'hommage à "ceux de 14". Emmanuel Macron a célébré "le courage français" en présidant l'entrée au Panthéon de l'écrivain Maurice Genevoix, qui a offert "l'immortalité des mots" à tous les soldats morts durant la Première guerre mondiale. "Ils entrent ici aujourd'hui, enfin" au Panthéon, "le temple des héros de notre Patrie", a déclaré le chef de l'Etat en clôturant la cérémonie d'une heure.

Une célébration sans public. Confinement oblige, cette célébration s'est déroulée en petit comité et sans public, comme, dans la matinée, la commémoration du 102e anniversaire de l'Armistice de 1918 et du centenaire de l'inhumation du Soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #11_NOVEMBRE

23h40 : Seize jours avant l’armistice de 1918, les hommes du Bataillon de Marche du Pacifique (tirailleurs kanaks, soldats caldoches, volontaires polynésiens...) ont pris d'assaut le village de Vesles-et-Caumont dans l'Aisne. Au total, 48 d'entre eux meurent lors d'un combat contre les Allemands. Récit sur Outre-mer La 1ère.

Vesles-et-Caumont


Vesles-et-Caumont

22h21 : "Il était humaniste, il était brillant. Il avait le sens des choses et le sens des événements." Jacques Tassin, écologue à Montpellier et biographe de Maurice Genevoix explique à France 3 Occitanie pourquoi le romancier a inspiré sa vie.

20h07 : Voici les principales informations de la soirée :

• En fuite à Beyrouth, l'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine a décidé de retirer ses accusations à l'encontre de Nicolas Sarkozy dans l'affaire du financement libyen de sa campagne présidentielle en 2007.

• Emmanuel Macron a célébré "le courage français" lors de la cérémonie d'entrée au Panthéon de l'écrivain Maurice Genevoix. Vous pouvez revoir cette commémoration dans ce replay.

• Au moins deux personnes ont été légèrement blessées dans un attentat à l'explosif en Arabie saoudite visant une cérémonie où venait de s'exprimer le consul général de France. L'ambassade de France appelle ses ressortissants "à la vigilance maximale".

• Maxime Sorel est toujours le leader de la 9e édition du Vendée Globe en cette fin de journée. Suivez la course avec francetv sport.

19h21 : Si vous l'avez manqué, voici le replay de la cérémonie du 11-Novembre.

18h52 : Bonsoir @André, il s'agit du Bleuet de France, fabriqué et vendu chaque année par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre, afin d'aider financièrement les victimes de guerre, anciens combattants, pupilles de la Nation et victimes du terrorisme, explique LCI.

18h51 : Bonjour, est-ce que vous pouvez nous dire ce que représente la fleur bleue à la boutonnière des officiels ? les députés et ministres la portaient hier également. Merci

18h50 : "Fernand Sattouf, natif de Beyrouth, engagé volontaire dans le deuxième régiment de zouaves à Alger, Abdullah N'Diaye, tirailleur sénégalais, tous ces poilus venus de toutes nos provinces (...) soldats de l'armée noire, des troupes coloniales, des colonies françaises d'Afrique, d'Inde, d'Indochine, des Outre-mer, ils sont là, tous."

Le président rend hommage aux soldats des anciennes colonies françaises qui ont combattu lors de la Première Guerre mondiale.

18h31 : "Un siècle plus tard, jour pour jour, celui qui a redonné vie et chair aux combattants de la Grande Guerre entre au Panthéon. Sa flamme ne s'éteindra pas. Le lieutenant Maurice Genevoix entre ici avec tous ceux de 14."


18h33 : Après une projection d'images sur la façade du Panthéon, le cercueil de Maurice Genevoix, porté par la Garde Républicaine, a remonté la rue Soufflot jusqu'à la nef.



18h18 : A l'occasion de l’entrée de Maurice Genevoix au Panthéon, l'Etat a commandé des œuvres du musicien Pascal Dusapin et du plasticien allemand Anselm Kiefer. L’objectif est "de faire dialoguer la mémoire de la Grande Guerre et l'imaginaire des artistes d’aujourd’hui", a indiqué l'Elysée.

18h15 : Quelque 101 cubes en verre, chacun contenant une poignée de terre de l’un des 101 départements français, sont disposés sur le parvis. Des étudiants de l’Ecole normale supérieure (ENS) ont déposé sur le 101ème cube une poignée de Terre des Eparges, où Maurice Genevoix a combattu.










(FRANCEINFO)

18h00 : Il est 18 heures, voici les principaux titres de ce mercredi :

• Après s'être recueilli devant la flamme du Soldat inconnu, ce matin, Emmanuel Macron s'apprête à présider la cérémonie de panthéonisation de l'écrivain Maurice Genevoix, qui a immortalisé la mémoire des poilus dans Ceux de 14. Regardez notre édition spéciale.

• Au moins deux personnes ont été légèrement blessées dans un attentat à l'explosif en Arabie saoudite visant une cérémonie où venait de s'exprimer le consul général de France. L'ambassade de France appelle ses ressortissants "à la vigilance maximale".

• La Russie a annoncé que son vaccin Spoutnik V, actuellement en phase 3 d'essais cliniques, s'avérait à ce stade efficace à 92%. Cette déclaration, à interpréter avec prudence, intervient deux jours après l'annonce de Pfizer et BioNTech sur leur vaccin "efficace à 90%".


• Agence dédiée aux crises sanitaires, système de surveillance européen, nouveaux effectifs... La Commission européenne a dévoilé son projet d'"Union de la santé", qui doit désormais être examiné par les Etats et le Parlement européen.




16h38 : "Ces soldats sont les grands oubliés. Ils donnaient un visage de la guerre qu'on ne voulait pas voir. Ces 'courageux soldats' qui perdaient leurs nerfs, c'était impossible à montrer aux Français."

A Cadillac (Gironde), le cimetière de l'hôpital psychiatrique est le seul de France à rendre hommage aux soldats que la Grande Guerre a rendu fous. Il a bien failli devenir un parking, avant d'être sauvé par un médecin, comme le raconte ce reportage.





16h33 : En amont de la panthéonisation de Maurice Genevoix ce soir, franceinfo et France 2 vous proposent une édition spéciale pour vous mettre dans l'ambiance, dès maintenant. Rendez-vous dans notre direct pour ne pas en manquer une miette.

16h39 : Cette source sécuritaire française suggère qu'une grenade "a été déposée sur le mur d'enceinte" du cimetière visé. "Des impacts en arc de cercle d'une cinquantaine de centimètres ont marqué la partie supérieure du mur d'enceinte et ont haché les barbelés qui le surmontent", précise-t-elle.



(AFP)

16h39 : Selon une source sécuritaire française, "un important dispositif de sécurité" avait été déployé par les autorités saoudiennes pour sécuriser la cérémonie qui a été visée par un attentat à Djeddah. "L’explosion a eu lieu à la fin du discours du consul général de France, avant le dépôt de gerbe."

16h40 : "Sur le coup, on n'a pas très bien compris, mais on a senti qu'on était pris pour cible."

Cette autre témoin française de l'attaque raconte sur BFMTV que de la fumée s'est échappée après l'explosion et qu'un mouvement de panique a eu lieu face aux craintes d'une deuxième explosion.

16h40 : Le gouvernorat de La Mecque affirme avoir "lancé une enquête sur la lâche agression pendant un rassemblement de consuls étrangers" à Djeddah. Deux blessés légers sont recensés : "un employé consulaire grec et un policier saoudien".

16h40 : Cette témoin de l'attaque, qui souhaite rester anonyme, dit avoir vu "un militaire saoudien le visage ensanglanté" et "un jeune homme grec de 28 ans blessé à la cuisse droite". "A ma connaissance, il n'y a aucun Français blessé", ajoute-t-elle, sans exclure qu'il y ait eu d'autres blessés.




16h40 : Sur notre antenne, une Française qui travaille pour une association d'expatriés à Djeddah dit avoir assisté à l'attentat, survenu peu après le discours du consul général de France. "Peu avant 8h30, on a entendu une très grosse explosion, à quatre ou cinq mètres derrière moi, raconte-t-elle. Ca a été la panique générale, tout le monde s'est rué vers la porte."

16h40 : L'ambassade de France en Arabie saoudite appelle les Français sur place "à la vigilance maximale" après l'attaque à l'explosif survenue ce matin à Djeddah. "Il convient de se montrer particulièrement attentif, notamment à l'occasion des déplacements", écrit-elle.

15h25 : La commune d'Aixe-sur-Vienne (Haute-Vienne) vient de rendre hommage à Marcel Pinte, considéré comme le plus jeune résistant de France, tué par balle en août 1944 à l'âge de 6 ans. "Il avait l'instinct de vouloir rendre service (...) il acheminait des messages, il assistait aux parachutages", nous confie son neveu.

15h17 : Ce petit-fils de Maurice Genevoix raconte que son grand-père "avait des cauchemars, réguliers, jusqu'à la fin de sa vie". Il évoquait peu la Première Guerre mondial en privé mais "en parlait beaucoup officiellement, sans plaisir mais par devoir".




15h12 : "On savait qu'Emmanuel Macron était un lecteur de Maurice Genevoix et ça s'est vérifié."

Sur notre antenne, cet avocat raconte le combat de sa famille pour obtenir la panthéonisation de Maurice Genevoix, "l'aboutissement d'un long chemin mémoriel".

14h16 : La journaliste Clarence Rodriguez, ancienne correspondante en Arabie saoudite, publie des photos que lui a adressées un participant à la cérémonie visée par un attentat à Djeddah.

14h17 : "De telles attaques contre des personnes innocentes n’ont aucune justification."

Dans un communiqué conjoint avec la Grèce, l'Italie, les Etats-Unis et le Royaume-Uni, la France condamne la "lâche attaque" à Djeddah et "remercie les premiers intervenants saoudiens qui ont apporté avec courage leur aide aux personnes présentes sur les lieux".

14h17 : Il est 14 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

• Plusieurs personnes ont été blessées dans un attentat à l'explosif visant une cérémonie de commémoration de l'armistice à Djeddah, en Arabie saoudite, en présence du consul de France. "Une grenade a été lancée par-dessus la clôture du cimetière", selon un conseiller consulaire français sur place.

• Après s'être recueilli devant la flamme du Soldat inconnu sous l'arc de triomphe, ce matin, Emmanuel Macron présidera, ce soir, la cérémonie de panthéonisation de l'écrivain Maurice Genevoix, qui a immortalisé la mémoire des poilus dans Ceux de 14.

• La Russie a annoncé que son vaccin Spoutnik V, actuellement en phase 3 d'essais cliniques, s'avérait à ce stade efficace à 92%. Cette déclaration, à interpréter avec prudence, intervient quelques jours après l'annonce de Pfizer et BioNTech sur leur vaccin "efficace à 90%".

• L'équipe de Jérémie Beyou, l'un des grands favoris de l'épreuve, a annoncé que le skipper breton de Charal faisait demi-tour vers les Sables-d'Olonne (Vendée) après une collision avec un objet flottant non identifié, qui nécessite des réparations.

13h55 : Mort en opération de l'ONU au Liban en 2009, le caporal-chef Nicolas Verrier n'a été inhumé que le 1er novembre dernier au cimetière militaire d'Epinal (Vosges). France 2 vous raconte les onze ans de combat de sa veuve pour qu'il soit reconnu "mort pour la France".




13h50 : Selon Mazen Hakki, conseiller consulaire à Djeddah, au moins "une cinquantaine de personnes étaient présentes" à la cérémonie visée par un attentat à l'explosif. "Heureusement qu'il n'y avait pas d'enfants", souligne-t-il, précisant que la participation d'une classe avait été annulée en raison du contexte sanitaire.

13h43 : "C'était une erreur de faire cette cérémonie ici, après l'attaque du consulat. Il aurait fallu la faire plutôt à la Résidence de France, qui est bien protégée."

Ce conseiller consulaire estime que le cimetière où a eu lieu la commémoration près du port de Djeddah "est un endroit très exposé". Il rappelle qu'un vigile du consulat général de France avait été agressé à l'arme blanche, fin octobre, dans cette même ville.




13h36 : Après l'attentat visant une commémoration de l'armistice en Arabie saoudite, un conseiller des Français de l'étranger sur place nous rapporte qu'"une grenade a été lancée par-dessus la clôture du cimetière" de Djeddah où se déroulait la cérémonie.

13h44 : Voici les articles les plus lus en ce moment sur franceinfo :

• Notre article sur la crise de foi des complotistes QAnon après la défaite de Donald Trump

• Notre portrait de Maurice Genevoix, qui fera son entrée au Panthéon ce soir

• Notre compte-rendu des déclarations du chef de la diplomatie américaine qui évoque une "transition" vers un "second mandat Trump"

12h30 : Selon un responsable grec cité par Reuters, l'explosion au cimetière non musulman de Djeddah a fait quatre blessés légers, dont un ressortissant grec.

12h26 : Après l'attentat à l'explosif en Arabie saoudite lors d'une commémoration de l'armistice, le ministère français des Affaires étrangères "appelle les autorités saoudiennes à faire toute la lumière sur cet attentat et à identifier et poursuivre ses auteurs".

12h21 : Figurant parmi les rares participants à la cérémonie, François Hollande a glissé quelques mots à Emmanuel Macron, visiblement pour se soucier de l'état du président...

12h19 : Voici les images de la cérémonie en format réduit présidée par Emmanuel Macron, ce matin, devant la flamme du Soldat inconnu sous l'Arc de triomphe. Le chef de l'Etat y a échangé avec le seul porte-drapeau qui a pu assister à l'hommage.




12h12 : "Plus les temps sont sombres et plus le Soldat inconnu prend du sens."

Ce soldat a pris part à un relais de cinq jours entre Verdun et Paris en hommage au Soldat inconnu. Les participants ont couru en treillis, sacs à dos et armes en bandoulière.

12h03 : Il est midi. Voici les principaux titres de l'actualité :

Plusieurs personnes ont été blessés dans un attentat à l'explosif au cimetière non musulman de Djeddah (Arabie saoudite), lors d'une cérémonie commémorant l'armistice du 11 novembre 1918, annonce le Quai d'Orsay.


Après la traditionnelle cérémonie du 11-Novembre, ce matin, l'écrivain Maurice Genevoix va entrer au Panthéon, lors d'une cérémonie présidée par Emmanuel Macron. L'occasion d'honorer tous les combattants de la Première Guerre mondiale.

Le nombre de morts sur les routes a baissé de 22,6% en octobre 2020 par rapport au même mois de 2019, annonce la Sécurité routière.


Les commerces non essentiels ne pourront pas rouvrir "à ce stade", a déclaré sur franceinfo Marc Fesneau, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement.


C'était il y a un an jour pour jour. En seulement sept secondes, un séisme défigurait la ville du Teil (Ardèche), 9 000 habitants. Aujourd'hui, 600 logements sont toujours inhabitables. Reportage de franceinfo.

12h03 : "La cérémonie annuelle commémorant la fin de la Première guerre mondiale au cimetière non musulman de Djeddah, associant plusieurs consulats généraux dont le consulat de France, a été la cible d'une attaque à l'engin explosif ce matin, qui a causé plusieurs blessés, a indiqué le Quai d'Orsay à l'AFP. La France condamne fermement ce lâche attentat que rien ne saurait justifier."

11h59 : Plusieurs personnes ont été blessés dans un attentat à l'explosif au cimetière non musulman de Jeddah (Arabie saoudite), lors d'une cérémonie commémorant l'armistice du 11-Novembre 1918, annonce le ministère français des Affaires étrangères.

11h12 : Le ministère des Outre-mer, de son côté, livre le récit de trois des 4 000 poilus ultramarins engagés pendant la guerre de 1914-1918, ainsi que l'histoire d'un soldat engagé dans la Seconde Guerre mondiale.

11h54 : Un hommage est bien évidemment rendu à Verdun (Meuse), là où s'est déroulée une terrible bataille pendant plusieurs mois en 1916. En 1920, le fameux Soldat inconnu avait été choisi parmi huit cercueils, avant d'être transféré à Paris. Les sept autres se trouvent depuis dans la nécropole du Faubourg pavé.

10h56 : Emmanuel Macron rend hommage à Georges Clemenceau, dans le cadre des commémorations du 11-Novembre, en marquant un temps d'arrêt devant la statue de l'ancien homme d'Etat. Vous pouvez suivre l'édition spéciale de France 2 à cette adresse.



09h46 : Les cérémonies du 11-Novembre se déroulent dans un contexte très particulier en raison de la crise sanitaire. Vous pouvez suivre l'événement en direct grâce à l'édition spéciale de France 2. Celui-ci est marqué par le centenaire de l'inhumation du Soldat inconnu sous l'Arc de triomphe, et l'entrée au Panthéon de l'écrivain Maurice Genevoix.