Migrants : regain de tensions à Calais

Cet été, l'afflux de migrants est encore plus important à Calais (Pas-de-Calais). On compte actuellement 9 000 migrants. Les associations humanitaires alertent sur les problèmes sanitaires, le manque de nourriture et le risque de violence.

France 2

Il vient ici chaque jour ou presque apporter son aide. Chrisitan Salomé est bénévole à Calais (Pas-de-Calais) depuis huit ans. Selon lui, jamais la population de ce camp, surnommé la jungle, n'avait grossi aussi brutalement que cet été. Il y avait 9 000 migrants la semaine dernière selon les associations, c'est deux fois plus que le recensement de la préfecture il y a seulement deux mois et c'est beaucoup trop pour que tout le monde ait à manger.   

Dégradation des conditions de vie 

La dégradation des conditions de vie, ce Soudanais l'a constaté aussi, il est là depuis cinq mois. "La situation est chaotique, les files d'attente s'allongent. On manque de nourriture et on souffre de plus en plus", témoigne-t-il. Plus de migrants et moins de place, c'est ce que dénoncent aussi les associations. Sur ces images, on voit en haut la zone sud, démantelée en février et en bas, la zone nord, où désormais se concentrent les tentes. Les tensions éclatent la nuit. Sur l'autoroute menant aux ferrys qui vont vers l'Angleterre, les migrants prennent de plus en plus de risques pour tenter de traverser la Manche.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un restaurant improvisé dans la \"jungle\" de Calais, le 10 août 2016.
Un restaurant improvisé dans la "jungle" de Calais, le 10 août 2016. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)