Les médecins libéraux en grève

Ce week-end, les professionnels de la santé organisent un week-end "santé morte" pour protester entre autres contre la généralisation du tiers payant. Une manifestation est prévue dimanche. France 2 fait le point.

FRANCE 2

Après les épidémies de grippe, les urgences de Ploeermel (Morbihan) vont devoir faire face, comme partout en France, à la grève des médecins libéraux ce week-end.

Les services d'urgence redoutent l'arrivée des patients confrontés à la fermeture des médecins de ville. Un mouvement de grève commencé ce vendredi 13 mars et qui va s'amplifier tout au long du week-end.

"Demain toutes les professions de santé sont amenées à fermer leur cabinet, détaille Eric Henry, syndicat des médecins libéraux. À partir de samedi midi, il n'y aura plus aucun service libéral en France, tout sera tourné vers l'hôpital".

Face à la fermeté de Marisol Touraine sur la généralisation du tiers payant, tous les professionnels de santé organisent un week-end "santé morte".

40 000 personnes attendues

Ce dimanche 15 mars est annoncé comme "historique" par Jean-Paul Ortiz, président de la confédération des syndicats médicaux français : "Tous les médecins, les étudiants en médecine, les syndicats, défileront ensemble". Jusqu'à 40 000 personnes sont attendues dans les rues de Paris dimanche, selon les organisateurs.

Le JT
Les autres sujets du JT