Cet article date de plus de six ans.

La guerre du foie gras divise au Parlement européen

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
La guerre du foie gras divise au Parlement européen
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Certains élus européens demandent à ce que le foie gras ne soit plus servi au sein du restaurant du Parlement.

La bataille du foie gras fait rage au Parlement européen. Il pourrait être interdit sur la table du restaurant des députés. En effet, plusieurs élus européens ne veulent plus consommer ce produit, qu'ils considèrent comme le symbole de la cruauté envers les animaux.

"Je défendrai le foie gras bec et ongles"

La fronde est menée par Keith Taylor, un élu anglais : "J'aime la France. J'aime la gastronomie et le vin français, mais je déteste la cruauté. C'est le problème pour moi. D'ailleurs 320 000 citoyens viennent de signer une pétition contre le foie gras", assure ce député.
Mais son homologue français ne compte pas se laisser faire : "La France produit 75% du foie gras consommé. L'Europe produit 90% du foie gras consommé au niveau mondial. C'est un patrimoine culturel. Je défendrai le foie gras bec et ongles", lance Élisabeth Morin-Chartier.
La décision devrait être prise ce mardi 19 mai dans l'après-midi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Débats

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.