De plus en plus de personnes travaillent le dimanche (mais moins le samedi)

C'est ce que conclut l'Insee.

Un café dans le 18e arrondissement de Paris. La restauration, comme l\'hôtellerie, est particulièrement concernée par le travail le dimanche, explique l\'Insee dans son étude publiée mercredi 19 novembre 2014. 
Un café dans le 18e arrondissement de Paris. La restauration, comme l'hôtellerie, est particulièrement concernée par le travail le dimanche, explique l'Insee dans son étude publiée mercredi 19 novembre 2014.  (DANIEL THIERRY / PHOTONONSTOP / AFP)

La question du travail dominical divise les politiques comme les Français, mais dans les faits, de plus en plus d'entre eux travaillent déjà le dimanche. Selon l'Insee, qui publie mercredi 19 novembre l'édition 2014 de son étude "France, portrait social", les actifs sont de plus en plus nombreux à travailler le dimanche, tandis que leur nombre diminue pour la journée du samedi. 

Alors que le gouvernement prévoit d'assouplir, dans le commerce, la réglementation sur le travail du dimanche, dans le cadre du projet de loi de relance de l'activité, qui doit être présenté en décembre par le ministre de l'Economie, francetv info détaille les conclusions de cette étude. L'institut statistique y a analysé l'emploi du temps des personnes de 15 ans et plus, le week-end par rapport au reste de la semaine, et son évolution de 1986 à 2010.

Un rapport qui change entre le dimanche et le samedi

En 2010, 24% des personnes en emploi travaillaient au moins une heure le week-end. Si ce chiffre est resté stable sur 25 ans, comme le temps de travail moyen de ces personnes (6h30 par jour),"cette stabilité cache une baisse le samedi et une hausse le dimanche", explique l'étude.

En effet, en 2010, 30% des personnes en emploi travaillaient plus d'une heure le samedi, contre 36% en 1986. Le dimanche, cette proportion est passée de 13% à 17% sur la même période. Le travail dominical "touche donc de plus en plus de personnes", note l'Insee. "C'est d'autant plus vrai si l'on prend en compte toutes les personnes travaillant de manière habituelle ou occasionnelle le dimanche", soit "31% des personnes en emploi en 2010".

Certaines professions plus concernées que d'autres

Le travail du week-end est concentré dans certains secteurs d'activité comme l'agriculture, l'hôtellerie-restauration, le commerce, ou encore les transports, avec plus d'un travailleur sur trois sur le pont le samedi ou le dimanche. En 25 ans, la part des personnes travaillant plus d'une heure un jour de week-end a augmenté parmi les indépendants, passant de 35% à 54%, et chez les employés (29% en 2010 contre 25% en 1986). Cette tendance s'est en revanche inversée parmi les cadres et les professions libérales (21% en 2010, contre 35% en 1986).

Avec ces courses et ces sorties le samedi, et la détente en famille le dimanche, le week-end reste toutefois un temps de repos pour la grande majorité des Français.