Guadeloupe : le gouvernement prêt à discuter de l'autonomie de l'île

Publié Mis à jour
Guadeloupe : le gouvernement prêt à discuter de l'autonomie de l'île
France 3
Article rédigé par
D. Schlienger, A. Bourse - France 3
France Télévisions

Le gouvernement s'est dit prêt à discuter de l'autonomie de la Guadeloupe, touchée par une violente crise sociale.

Pour tenter de mettre fin aux violences en Guadeloupe, le ministre des Outre-mer a fait une annonce inattendue. "Certains élus ont posé la question de l'autonomie par rapport à son statut actuel. (...) Le gouvernement est prêt à en parler", a déclaré Sébastien Lecornu vendredi 26 novembre. "Une belle partie de la population attend ça, mais ce n'est pas la majorité. La question doit être posée prudemment, mais courageusement", a commenté le sénateur PS de Guadeloupe, Victorin Lurel.

Un débat bienvenu, mais qui ne règle pas la crise

"On ne veut pas que Paris décide pour nous", clament des manifestants et certains élus locaux. Sébastien Lecornu a donc décidé de les prendre aux mots. Un leader syndical a réagi : "Certes, c'est une bonne chose d'ouvrir ce débat. Mais cela ne suffit pas". La manifestation prévue samedi matin a été maintenue, car, pour apaiser leur colère, les contestataires veulent que le gouvernement cède sur l'obligation vaccinale contre le Covid-19 pour les soignants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.