VIDEO. Couvre-feu : la CGT a "proposé au gouvernement de baisser le temps de travail"

Le secrétaire général de la CGT propose par exemple de partir une heure plus tôt chaque jour, ou libérer une après-midi, "pour faire des tâches quotidiennes qu'on n'a plus le temps de faire avec le couvre-feu".

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

"Nous avons proposé au gouvernement de baisser le temps de travail, pour s'adapter à ces nouvelles contraintes liées au couvre-feu", a déclaré lundi 18 janvier sur franceinfo Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT. Le couvre-feu à 18 heures est entré en vigueur samedi sur tout le territoire métropolitain, pour au moins quinze jours, pour tenter de juguler l'épidémie de Covid-19.

"Cela dépend des entreprises, mais on pourrait partir une heure plus tôt tous les jours par exemple, ou libérer une après-midi pour faire des tâches quotidiennes qu'on n'a plus le temps de faire avec le couvre-feu", a proposé Philippe Martinez. "Il n'y a pas de mauvais moment pour réduire le temps de travail", a-t-il justifié. "Les Français travaillent déjà plus que ce qu'on dit : la moyenne hebdomadaire de travail en France est bien au-delà de 35 heures." Selon le secrétaire général de la CGT, pour diminuer le chômage, "il faut que ceux qui aient du travail travaillent moins, pour libérer de la place à ceux qui n'en ont pas".

Interdire l'ouverture des grandes surfaces le dimanche

En plus de baisser le temps de travail, Philippe Martinez propose d'interdire l'ouverture le dimanche des grandes enseignes. "Les petits artisans disent qu'il faut des règlements qui ne permettent pas aux grandes enseignes d'ouvrir le dimanche", a-t-il dit, expliquant que cette ouverture le dimanche favorisait une "concurrence inégale", parce que "les petits artisans sont obligés de travailler 7 jours sur 7 et ils sont comme les autres, il leur faut du repos hebdomadaire".

Si on travaillait moins, on pourrait aller faire ses courses en semaine et puis ça permettrait à tout le monde de se reposer le dimanche.

Philippe Martinez

à franceinfo

"D'autres pays le font, certains de nos voisins ferment dès le samedi 17 heures, et je ne crois pas que leur économie soit plus mauvaise", a lancé le secrétaire général de la CGT. Selon Philippe Martinez, "si vous finissez à 16 heures, vous pouvez aller faire vos courses à de 16 heures à 18 heures en semaine, et ne pas y aller le samedi", ce qui permet d'éviter que les clients "se ruent [dans les magasins] tous au même moment".

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, était l\'invité de franceinfo lundi 18 janvier.
Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, était l'invité de franceinfo lundi 18 janvier. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)