Marseille : une soirée étudiante interrompue par la police a tourné un temps à l'affrontement

Une centaine de personnes s'était réunie malgré le couvre-feu. Les policiers ont dû faire face à une quarantaine de jeunes alcoolisés, décidés à en découdre. Il n'y a eu qu'une seule interpellation et aucun blessé.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le campus Lumigny à Marseille.
 (GOOGLE MAPS)

Une soirée étudiante était organisée jeudi soir à Marseille, malgré le couvre-feu lié à la crise sanitaire du Covid-19, a appris vendredi 12 février franceinfo. Une centaine de personnes étaient réunies sur le campus Luminy (fac de sciences), au sud de la ville, dans le parc des Calanques.

Vers 22h20, les policiers sont intervenus, guidés par des vigiles à l'arrière des bâtiments, pour une opération compliquée. Les forces de l'ordre ont dû s'équiper de casques et de boucliers pour faire face à une quarantaine de jeunes, hostiles et alcoolisés. Ces derniers, qui semblaient visiblement vouloir en découdre, leur ont lancé des projectiles.

Le calme n'est revenu qu'à 00h45. Il n'y a eu aucun blessé et une seule personne interpellée : un jeune homme de 20 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Couvre-feu

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.