Hérault : sur la plage de Carnon, il est difficile de respecter le couvre-feu

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Douceur de vivre : sur la plage de Carnan, dans l'Hérault, il est difficile de respecter le couvre-feu
France 3
Article rédigé par
France 3 Languedoc-Roussillon, J-M. Escafre, V. Banabera, L.Finkelmeyer - France 3
France Télévisions

La douceur des températures en France et les journées qui s’allongent rendent le couvre-feu plus difficile à respecter pour les Français. À Carnon, dans l’Hérault, certains n’ont d’ailleurs pas résisté, mercredi 17 février au soir, à la tentation d'observer le coucher de soleil sur la plage. 

Il est près de 18 heures, mercredi 17 février, à Carnon, dans l’Hérault, quand le couvre-feu se rappelle aux bons souvenirs des badauds sur la plage. Face à cette atmosphère apaisante et à la beauté de la mer, certains ont même oublié l’heure. "Je suis arrivée cet après-midi, on a décidé de venir à la plage et on a complètement oublié le couvre-feu. On va vite rentrer", témoigne une femme. 

Des vacanciers dépités

"Il fait beau, il faut bon, c’est super tôt pour rentrer", lance une autre, dépitée à l’idée de quitter la plage. "On s’approche de l’heure d’été en plus, on a envie de se balader mais il faut vite rentrer", renchérit un homme. Un jeune couple, de son côté, a pris dix minutes pour faire un petit tour sur la plage. Mais les deux intéressés ne cachent pas qu’ils préfèreraient un couvre-feu à 19 heures, pour avoir plus de temps.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.