Cet article date de plus de cinq ans.

Chrétiens d'Orient, une vie en exil

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Chrétiens d'Orient, une vie en exil
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 3 est allée à la rencontre d'une famille de réfugiés irakiens, désormais installée près de Toulouse.

Ce samedi 15 août, jour de l'Assomption, les cloches des églises ont sonné dans 76 diocèses de France en hommage aux chrétiens d'Orient persécutés en Irak et en Syrie.
La famille Qazazi, de religion chrétienne, a fui les persécutions du groupe Etat islamique en Irak. Joseph a quitté son pays après l'assassinat de son frère. "On a décidé de perdre tout, mais on garde la foi", confie-t-il au micro de France 3.

De la solidarité

La famille vit à Baziège (Haute-Garonne), dans une maison prêtée et meublée grâce à des dons. Depuis un an, une association toulousaine leur vient spécifiquement en aide.
Ces chrétiens ont tout abandonné au nom de leur foi, alors en signe de solidarité, des évêques français ont eu l'idée de faire sonner les cloches de toutes les églises le jour du 15 août, Assomption de la Vierge Marie. En Irak, environ 125 000 chrétiens sont toujours à la merci du fanatisme religieux du groupe Etat islamique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.