Cet article date de plus de neuf ans.

Champ-de-Mars : la "Manif pour tous" refuse de rembourser les dégâts

Le collectif organisateur de la manifestation parisienne de dimanche dernier, contre le projet de mariage pour tous, a écarté mercredi l'idée de rembourser les 100.000 euros réclamés par le maire de Paris pour réparer les pelouses abîmées.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Plusieurs centaines de milliers de personnes réunies pendant plusieurs heures sur le Champ-de-Mars, cela laisse forcément des traces. Bertrand Delanoé a réclamé mardi que les organisateurs de la "Manif pour tous" mettent la main à la poche. 100.000 euros, c'est le montant que le maire de Paris entend réclamer au ministère de l'Intérieur, auquel il appartiendra ensuite de se retourner contre les organisateurs de la manifestation. Une démarche très inhabituelle.

La réaction des opposants au mariage pour tous n'a pas tardé. Frigide Barjot, la figure du collectif a affirmé mercredi lors d'une conférence de presse mercredi :

"On appelle les manifestants à venir replanter, mais les 100.000 euros, on n'a pas les moyens !"

Un des responsables de la logistique du collectif "la Manif pour tous" affirme de son côté que "les barrières barrant l'accès aux pelouses avaient été retirées par la mairie avant la manifestation ". Selon lui, il était prévu que "l'intégralité du Champ-de-Mars, y compris les pelouses, soit utilisée ".

Autre mise au point du collectif, le chiffrage exact de la manifestation de dimanche. Frigide Barjot toujours :

"Nous avons largement atteint le million [...] un million de personnes que le président de la République ne veut pas voir"

La police a quant à elle fourni le chiffre de 340.000 manifestants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.