Chalon-sur-Saône : la suppression des menus de substitution divise toujours autant

A Chalon-sur-Saône, le maire Les Républicains a décidé de supprimer le menu de substitution à la cantine des écoles, au nom de la laïcité. Les habitants sont divisés.

FRANCE 2

Pas de menu de substitution pour les élèves lorsque du porc est proposé à la cantine : c'est la décision prise par le maire de Chalon-sur-Saône, à l'instar d'autres communes.
"J'ai simplement dit aux familles qu'au nom de la laïcité, on ne comptait plus le faire", explique Gilles Platret, maire Les Républicains de Chalon-sur-Saône, au micro de France 2.

Des élus proposent un menu végétarien

Cette décision n'est pas acceptée par certaines familles musulmanes, qui ont décidé de ne plus envoyer du tout leurs enfants à la cantine. "Pourquoi je paierai autant qu'un autre enfant qui aurait une assiette beaucoup plus pleine que celle de mon fils ?" interroge Hamida May, une mère de famille. Son fils mange désormais chez lui tous les midis.

D'autres comprennent la décision du maire : "On ne peut pas adapter les repas à chaque enfant, que ce soit une histoire de goût, de religion ou autre", explique un père de famille. Si les habitants sont divisés, certains élus proposent, pour calmer les esprits, l'instauration d'un menu végétarien.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des élèves choisissent leur repas dans une cantine scolaire de Maubeuge (Nord), le 23 novembre 2013.
Des élèves choisissent leur repas dans une cantine scolaire de Maubeuge (Nord), le 23 novembre 2013. (MAXPPP)