Cet article date de plus de neuf ans.

Canicule : ce qu'il faut savoir

Alors qu'une nouvelle vague de chaleur s'abat sur la France, 33 départements ont été placés en alerte orange, non sans rappeler le drame de 2003. Mais la canicule, c'est quoi ? D'où vient le plan canicule ? Quelles sont les précautions à prendre ? Et la pollution dans tout ça ? Focus sur le fléau estival en cinq points.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Quand considère-t-on qu'il y a canicule ?

La canicule est une vague de chaleur très forte en saison
estivale et qui s'étend sur plusieurs jours et nuits successifs.

Selon la sensibilité des populations et les lieux de vie, la définition d'une canicule varie. Pour l'Europe de l'Ouest, la canicule est
déclarée lorsque les températures de nuit sont supérieures à 18-20°C et celles
de jour supérieures à 30-35°C. En France, les services météorologiques annoncent
un risque de canicule lorsque pendant au moins trois jours, les températures
minimales, en particulier la nuit, sont au-dessus de 20°C et les températures
maximales supérieures à 33°C.

Le plan canicule, qu'est ce que c'est ?

Mis en place en mai 2004 suite à l'épisode caniculaire qui
avait fait plus de 15.000 morts en France en août 2003, le plan canicule
prévoit une succession de mesures préventives et de protection à l'égard des
personnes vulnérables face aux fortes chaleurs.

Trois niveaux le définissent. Le niveau 1, dit de "veille saisonnière", est activé chaque année sans condition à partir du premier juin j'usqu'au 31 août et associe Météo-france et l'Institut de veille sanitaire (InVS). Le niveau de "mise en garde et actions", soit le niveau 2, intervient lui au niveau dépertemental et vise à informer la population et mettre en place les premières mesures de prévention. Il est activé par le préfet sur la base des recommandations émises par Météo France, l'InVS et la direction générale de la santé. Enfin, le niveau 3, dit de "mobilisation maximale", est déclenché lorsque la canicule est aggravée par des effets collatéraux comme des problèmes d'approvisionnement en eau ou encore la saturation de la chaîne hospitalière.

Quelles sont les précautions à prendre ? Parmi les précautions, maintenir son logement frais, s'hydrater
régulièrement, se rafraîchir au moins le
visage et les avant-bras plusieurs fois par jour, passer si possible
deux à trois
heures par jour dans un lieu frais et ne pas sortir aux heures les plus chaudes. Concernant les personnes vulnérables il est important de les contacter régulièrement afin de prendre de leur nouvelle et, si besoin, de leur venir en aide.

Pour les travailleurs en extérieurs aussi quelques recommandations sont à suivre comme, travailler de préférence aux heures les moins chaudes, effectuer
une rotation des tâches avec des postes moins exposés, et augmenter
la fréquence des pauses.

Existe-t-il des risques sanitaires liés à la
chaleur ?
Attention au coup de chaud et à l'insolation! Le coup de chaleur est un des risques possibles de la canicule. Banale par sa dénomination, ce danger peut être mortel et ne doit pas être pris à la légère.

Aussi, évitez les expositions au soleil entre 11h et 16h et protégez votre peau avec des produits de protection solaire adaptés. Une exposition excessive peut entraîner des insolations.

Et les personnes en bonne santé ne sont pas à l'abri de ces symptômes si elles ne respectent pas les précautions élémentaires.

Tous les symptômes et maladies liés à la chaleur et tous les numéros à contacter en cas d'urgence sur le site sante.gouv.fr.

Et la pollution dans tout ça ? En 2003, la canicule avait entraîné de nouveaux records de pollution, notamment en Ile-de-france, mais également dans de nombreuses régions françaises. Les canicules ont donc un rôle prédominant dans la formation d'"épisodes de pollution".

Limiter l'usage des véhicules automobiles, réduire les vitesse sur les voies rapides et autoroutes ou encore respecter l'interdiction de brûlage de déchets verts sont autant de consignes à respecter. Par ailleurs, l'après-midi, quand l'ensoleillement est maximum il est recommandé, en zone urbaine, d'éviter les activités physiques et les sorties d'enfants en bas âge. De même pour les personnes sensibles : déficients respiratoires et cardio vasculaires.
Vous pouvez vous rendre sur le site d'Atmo france afin de connaître précisément la qualité de l'air de votre région.

Retrouvez le guide complet de Météo France sur la canicule et le dossier sante.gouv.fr.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.