Cet article date de plus de huit ans.

Bricorama ouvert le dimanche : le préfet du Val-de-Marne dément avoir donné l'autorisation

Contrairement à ce qu'a annoncé hier le PDG de l'enseigne de bricolage, la préfecture du Val-de-Marne affirme ne pas avoir accordé un statut particulier à Bricorama. Ce qui lui aurait permis d'ouvrir le dimanche malgré une interdiction judiciaire.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

"La préfecture du Val-de-Marne dément formellement
avoir autorisé le classement en Puce de quatre zones situées
" dans le
département. Le communiqué de la préfecture publié ce jeudi sonne comme une
claque au PDG de Bricorama. Quelques heures plus tôt, Jean-Claude Bourrelier
avait affirmé
que ses magasins de Villiers-sur-Marne, Thiais, Ivry et
Fontenay-sous-Bois peuvent désormais ouvrir le dimanche grâce à un classement
préfectoral en Périmètre d'usage de consommation exceptionnelle, ce fameux
Puce. 

Si la préfecture dément avoir donné son feu vert, elle
confirme cependant avoir "quatre dossiers de demandes d'ouverture
dérogatoire exceptionnelle à l'instruction
". Et le préfet du département ne
semble pas totalement opposé à cette demande. "Nous allons réfléchir
à la suite à y donner
", précise Thierry Leleu. Quant au cinquième magasin
francilien concerné, dans les Yvelines, la préfecture du département n'a pas
encore communiqué.

Le PDG de Bricorama espère obtenir ces dérogations pour contourner une décision de justice contraignant les magasins à fermer le dimanche. Jean-Claude Bourrelier justifie cette demande au nom du maintien d'une activité commerciale stable et de la sauvegarde des emplois. Il mène en parallèle une campagne de lobbying intense pour faire évoluer la législation sur cette question.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.