Bas-Rhin : à Colmar, les jeunes font du bénévolat pour financer leur permis

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Bas-Rhin : à Colmar, on fait du bénévolat pour financer la moitié du permis
France 3
Article rédigé par
A.-C. Roth, C. Tarisse, E. Bach, R. Augier, M.Barrois, France 3 Régions, C. Apiou - France 3
France Télévisions

Consacrer du temps à sa ville bénévolement, et en échange, voir la moitié de son permis de conduire financée. C'est ce que propose la ville de Colmar (Haut-Rhin), un système donnant-donnant qui a fait ses preuves.

S'installer au volant, c'est une petite victoire pour Guillaume, qui souhaitait financer seul son permis. Près de 1 300 euros à trouver, un vrai défi pour cet étudiant de Colmar (Haut-Rhin). Il présente alors son dossier à la mairie de Colmar qui accepte de financer la moitié de son permis, soit 650 euros. "C'est une bonne opportunité", confie-t-il.

Donnant-donnant

En échange, les futurs usagers de la route doivent effectuer 30 heures de bénévolat au sein d'une association de la ville. Matthéo a choisi la SPA. Diplômé d'un CAP paysagiste, il espère trouver rapidement un emploi dès son permis en poche. Seules conditions : être non-imposable, âgé de 17 à 23 ans, ou en recherche d'un emploi. Depuis 2018, le dispositif a profité à près de 1 000 bénéficiaires à Colmar, un système donnant-donnant qui a fait ses preuves. Les associations ont pu bénéficier de 20 000 heures de bénévolat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.