Strasbourg : la stèle de l'ancienne synagogue a été heurtée par accident, ce n'était pas un acte antisémite

Cette stèle a été déstabilisée par une voiture lors d'une manœuvre. Le conducteur sera convoqué devant la justice en juin prochain.

La stèle, érigée sur l\'emplacement de l\'ancienne synagogue de Strasbourg, avait été abîmée samedi 2 mars 2019.
La stèle, érigée sur l'emplacement de l'ancienne synagogue de Strasbourg, avait été abîmée samedi 2 mars 2019. (FREDERICK FLORIN / AFP)

La stèle érigée sur l'emplacement de l'ancienne synagogue de Strasbourg, détruite par les nazis, a été heurtée accidentellement le week-end dernier par un automobiliste, sans qu'il s'agisse d'un acte antisémite, a indiqué à franceinfo la police de Strasbourg vendredi 8 mars, confirmant une information des Dernières nouvelles d'Alsace.

Selon le commissariat de la ville, c'est au cours d'une manœuvre que l'attache caravane du conducteur a déstabilisé la stèle et l'a fait basculer. L'homme est convoqué au mois de juin devant le tribunal correctionnel de Strasbourg pour "délit de fuite", car "il a quitté les lieux sans signaler l'accident" et pour "défaut de maîtrise de son véhicule", indique la police.

Il ne s'agissait donc pas d'un acte antisémite, ont précisé les agents. L'accident a eu lieu alors que l'automobiliste quittait dans la nuit de vendredi à samedi une discothèque qui se trouve non loin de la stèle. L'examen des images de vidéosurveillance de cette zone du centre-ville de Strasbourg, où se trouvent de nombreux commerces, et l'audition de différents témoins ont permis à la Sûreté départementale d'identifier le conducteur, un homme de 31 ans. Il a été placé en garde à vue mercredi, puis remis en liberté jeudi soir par le parquet de Strasbourg.