Restaurant casher saccagé à Paris : une enquête ouverte pour dégradations à caractère raciste

Des inscriptions "sale juif" ou encore "Hitler avait raison" ont été relevées sur les murs du commerce. "La République fera bloc face à la haine et combattra chacun de ses zélateurs", a réagi Jean Castex.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Rue Manin dans le XIXe arrondissement de Paris. (GOOGLE MAPS / FRANCEINFO)

Le parquet de Paris ouvre une enquête pour "dégradations à caractère raciste" après le saccage, dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 octobre, d'un restaurant casher du XIXe arrondissement de Paris, a appris franceinfo auprès du parquet.

Des croix gammées ont été dessinées, des messages "sale juif" ou encore "Hitler avait raison" ont été inscrites sur les murs du restaurant situé rue Manin. Le fond de caisse, d'un montant de 50 euros a également été dérobé.

"Horreur et indignation", a réagi dans un tweet l'Union des étudiants juifs de France qui a posté la vidéo du restaurant vandalisé. Sur Twitter également, le Premier ministre Jean Castex écrit : "Solidarité avec nos compatriotes de confession juive dont je partage l'émotion et l'indignation. La République fera bloc face à la haine et combattra chacun de ses zélateurs." Un peu plus tôt, la maire de Paris, Anne Hidalgo, avait dénoncé "cet odieux acte de vandalisme antisémite" et assure à la "communauté juive" que "nous ne laisserons pas passer". L'enquête a été confiée à la deuxième DPJ.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.