Marche contre l'antisémitisme : plus de 182 000 personnes ont manifesté en France, selon le ministère de l'Intérieur

Des rassemblements qui se sont tenus dans le calme dimanche, puisqu'"aucun incident notable" n'est à déplorer, selon le ministère de l'Intérieur.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des milliers de personnes se sont rassemblés lors d'une manifestation contre l'antisémitisme à Marseille, le 12 novembre 2023. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

Des milliers de Français dans la rue. Plus de 182 000 personnes ont défilé, dimanche 12 novembre, contre l'antisémitisme en France, dont 105 000 dans les rues de la capitale, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur et de la préfecture de police.

A 17h30, 110 mobilisations situées hors de Paris avaient mobilisé 77 560 personnes, d'après Place Beauvau. Les actions les plus importantes ont été organisées à Marseille, avec 7 500 manifestants comptabilisés, à Strasbourg, (5 000 personnes), à Grenoble (3 700 personnes) et à Bordeaux (3 500 personnes).

"Aucun incident notable" 

Les villes de Nice et Lyon comptabilisent toutes les deux 3 000 manifestants. A Nantes et La Rochelle,  2 000 personnes ont décidé de marcher contre l'antisémitisme.  Dans la capitale enfin, 105 000 manifestants ont défilé, d'après la préfecture de police. Des manifestations qui se sont tenues dans le calme, puisqu'"aucun incident notable" n'est à déplorer, selon le ministère de l'Intérieur.

Dans la foule, à Paris, beaucoup de drapeaux bleu-blanc-rouge, et quelques pancartes : "Juifs attaqués, République en danger", "libérez les otages", ou encore "l'antisémitisme n'a qu'un seul visage: la haine".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.