Manifestations contre l'antisémitisme : ils se sont rassemblés pour dire non

La France était mobilisée mardi 19 février pour dire non à l'antisémitisme, avec des rassemblements à Paris et toutes les grandes villes du pays. Après la multiplication des actes antisémites, un mot d'ordre : ça suffit.

FRANCE 3

Ils sont venus pour dire non à l'antisémitisme. Ils sont de tous les âges et de toutes confessions, comme cette ancienne enseignante, bouleversée par les actes antisémites commis ces derniers jours. "Je suis prof et j'ai honte parce que je me dis que je n'ai pas fait le boulot qu'il fallait. Qu'on puisse encore aujourd'hui véhiculer des absurdités pareilles et faire ça, c'est monstrueux, c'est innommable... Je ne supporte pas", ajoute-t-elle. D'autres sont en colère, et il était indispensable pour certains de venir manifester le mardi 19 février. "Je suis là parce que je suis révolté de voir le portrait de Simone Veil avec une croix gammée, je suis là parce que je vois des tombes profanées", explique un homme.

"On veut que ça cesse"

"C'est mon cœur qui a parlé, je suis venue instinctivement. C'est normal d'être là, je pense", estime une riveraine. "Nous on veut que ça cesse, qu'il y ait le respect entre toutes les personnes de diverses religions et qu'on vive tous en harmonie", clame une autre. Dans la foule, les associations de lutte contre le racisme ont répondu présent. Le rassemblement, très calme, devrait durer jusqu'à 20h15.

Le JT
Les autres sujets du JT
La France était mobilisée mardi 19 février pour dire non à l\'antisémitisme, avec des rassemblements à Paris et toutes les grandes villes du pays. 
La France était mobilisée mardi 19 février pour dire non à l'antisémitisme, avec des rassemblements à Paris et toutes les grandes villes du pays.  (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 3)