Cet article date de plus de deux ans.

Loire : une conseillère régionale Les Républicains visée par des tags antisémites

Sophie Rostkopf a porté plainte, de même que la ville de Roanne.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La Ville de Roanne, propriétaire du bâtiment tagué, a également porté plainte. (GOOGLE MAPS)

Une conseillère régionale Les Républicains de Roanne (Loire), Sophie Rostkopf, a été visée par des tags antisémites retrouvés mercredi 27 mars sur un hangar de la base nautique de la commune, rapporte jeudi France Bleu Saint-Etienne Loire. Parmi les inscriptions découvertes, on peut lire : "Mort aux juifs", "Mort à la juif (sic) Sophie Rostkopf". Les tags étaient accompagnés de 11 croix gammées.

L'élue a porté plainte. La Ville de Roanne, propriétaire du bâtiment tagué, a également porté plainte, tout comme la Licra, qui porte plainte à chaque fois que des tags antisémites sont découverts, ou encore l'association cultuelle israélite de Roanne.

Ces tags ont été effacés jeudi matin par les agents municipaux, qui avaient déjà dû intervenir il y a une semaine, pour effacer d'autres inscriptions retrouvées près du stade Malleval. Là encore des croix gammées et ce tag "Mort aux juifs". Jeudi soir, le parquet de Roanne confirme que personne n'a été interpellé pour l'instant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.