L’Eurozapping : un policier du Bloody Sunday jugé en Irlande

Comme chaque jour, France Télévision fait un tour de l’actualité européenne. C’est l’Europzapping du Soir 3.

En Irlande, 47 ans après le Bloody Sunday, la justice se réveille. Les familles nord-irlandaises sont de retour au tribunal et n’ont rien oublié de ce dimanche sanglant. Le 30 janvier 1972, des parachutistes britanniques ont tiré sur une manifestation tuant 14 personnes. Et la justice a enfin tranché : la décision a été prise de poursuivre d’anciens soldats pour le meurtre de deux personnes. Une victoire en demi-teinte pour les proches, mais un premier pas pour ne pas oublier.

Titre antisémite en Pologne

Les fonctionnaires sont en grève en Hongrie : bureaux vides et administration fermée. Ils protestent contre une nouvelle loi du travail avec notamment de la flexibilité et des heures supplémentaires à rallonge. Après 37 ans, ils touchent le salaire minimum soit 390 € net.
En Pologne, une couverture de journal qui indigne. Dans un hebdomadaire, un titre antisémite "Comment reconnaître les juifs" a été dénoncé par un député. Un signal d’alerte dans un pays ou l’antisémitisme a longtemps sévi. Enfin en Finlande, des patrons de start-ups n’ont pas reculé avant de sauter dans de l’eau givrée afin d’obtenir des subventions.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les familles des victimes du \"Bloody Sunday\" défilent à Derry, en Irlande du Nord, le 14 mars 2019.
Les familles des victimes du "Bloody Sunday" défilent à Derry, en Irlande du Nord, le 14 mars 2019. (PAUL FAITH / AFP)