Angoulême : les grilles autour des bancs démontées dans la nuit

Les grilles de deux mètres de haut qui entouraient des bancs publics pour empêcher l'installation de SDF ont été démontées dans la nuit de jeudi à vendredi en raison de la "dangerosité" constatée du dispositif. Mais la mairie compte les réinstaller plus tard.

(Les grillages installés autour de bancs publics d'Angoulême ont été démontés selon La Charente libre © RF/Pierre Marsat)

Elles ont été démontées en toute discrétion. Les impressionnantes grilles qui encerclent neuf bancs publics d'Angoulême pour empêcher des SDF d'y séjourner ont été enlevés dans la nuit de jeudi à vendredi, a révélé le journal La Charente libre.

Mais ce démontage n'est que provisoire. Il est en effet dû à la "dangerosité" constatée du dispositif : des adolescents ont escaladé ces grilles de deux mètres de haut. Du coup, la mairie serait en train de préparer la riposte. Elle entend remettre les grilles mais en les remplissant de galets. Elle attend simplement leur livraison.

Le retrait des grillages autour des bancs d'Angoulême est provisoire, précise Antoine Truffaux, directeur de cabinet du maire
--'--
--'--

Pas question en tout cas pour le maire de prendre en compte les protestations qui se sont élevées jeudi. Plusieurs auteurs de BD - Angoulême abrite le festival international du genre - ont adressé une lettre ouverte au maire UMP Xavier Bonnefont, dans laquelle ils ne mâchent pas leurs mots. "Les gens qui sont un petit peu intelligents comprennent que c’est stupide de grillager des bancs publics, le jour de Noël en plus, ça n’a aucun sens", a réagi  le scénariste Denis Robert, membre du jury du festival.