Alerte aux maladies cardiovasculaires chez les femmes

On constate notamment une nette augmentation des infarctus chez les femmes de moins de 60 ans.

FRANCE 3

À l'occasion de la Journée mondiale du cœur ce mardi 29 septembre, France 3 est revenue sur un constat : de plus en plus de femmes sont atteintes de maladies cardiovasculaires avant 60 ans. Ces dernières sont même devenues la première cause de mortalité au sein de cette population.

Les journalistes de France 3 ont rencontré Sybille Maugée, une jeune femme qui a fait une crise cardiaque en 2012, à l'âge de 31 ans. Depuis, elle doit faire surveiller régulièrement son cœur.

Des symptômes atténués chez les femmes

Les facteurs de risques sont connus : tabagisme, cholestérol, sédentarité. Mais les femmes sont moins alertées par les symptômes. "Le diagnostic est fait plus tardivement chez les femmes que chez les hommes, parce que les symptômes sont un petit peu plus atténués, un petit peu plus complexes", explique le docteur François Raoux, cardiologue à l'Institut mutualiste Montsouris.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les jeunes femmes doivent être particulièrement sensibilisées au risque grandissant de maladies cardiovasculaires, selon les spécialistes.
Les jeunes femmes doivent être particulièrement sensibilisées au risque grandissant de maladies cardiovasculaires, selon les spécialistes. (AJ PHOTO / BSIP / AFP)