Cet article date de plus d'un an.

Aix-en-Provence : la mosquée Dar-es-Salam évacuée et définitivement fermée

Cette mosquée, considérée comme un haut lieu du salafisme, avait été fermée pour "menace contre la sécurité" par arrêté de la préfecture de police le 31 janvier 2017 et par une décision de la justice administrative.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La mosquée Dar-es-Salam, à Encagnane, le 1 février 2017. (MERCIER SERGE / MAXPPP)

La police accompagnée d'un huissier a procédé mercredi 24 avril matin à la fermeture définitive de la mosquée Dar-Es-Salam dite du Calendal dans le quartier d'Encagnane à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), rapporte mercredi 24 avril France Bleu Provence.

Considérée comme un haut lieu du salafisme, cette mosquée avait été fermée pour "menace contre la sécurité" par arrêté de la préfecture de police le 31 janvier 2017 et par une décision de la justice administrative. En cause, des prêches "radicaux, appelant à la discrimination et à la haine et axées sur une animosité à l’égard des autres cultes".

Mais "depuis plusieurs semaines des fidèles sont revenus prier", indique une source policière à France Bleu Provence. Seize policiers ont donc expulsé mercredi à l'aube une petite dizaine de fidèles présents depuis la prière de 5 heures. Le lieu a été rendu au bailleur social Pays d'Aix Habitat, conformément à la décision de justice.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.