Politique : les costumes de Jack Lang font polémique

Jack Lang a reçu pour 200 000 euros de costumes du couturier italien Smalto. L'information n'est pas démentie par l'intéressé. Il n'y pas eu de "contrepartie", assure l'ancien ministre de la Culture.

FRANCE 3

Élégant, toujours tiré à quatre épingles. Depuis le début de sa carrière politique, Jack Lang détonne, avec un style bien à lui, comme en 1985, lorsqu'il arbore une veste à col Mao à l'Assemblée nationale. Mais aujourd'hui, ce goût des beaux vêtements pose question. Selon un article de L'Obs, Jack Lang se serait fait offrir pour près de 200 000 euros de costumes par la maison Smalto entre 2013 et 2018, alors qu'il n'était plus élu. Par la voix de l'avocat de son propriétaire, le tailleur s'explique : "Monsieur Jack Lang représente (...) un homme de la mode et de l'élégance connu dans le monde entier".

François Fillon épinglé avant lui

Mais la personnalité trouble du propriétaire de la maison sème le doute sur la démarche. Des sources internes citées par L'Obs expliquent qu'Alain Duménil, en difficultés avec la justice, offrirait ses costumes pour se ménager les faveurs des politiques. L'avocat de l'ancien ministre réfute cette version. Il précise également que Jack Lang avait déjà été habillé dans le passé par d'autres grands couturiers comme Issey Miyake ou Yves Saint Laurent. Avant lui, François Fillon, alors candidat à la présidentielle, s'était lui aussi fait épingler pour s'être fait offrir des costumes.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien ministre socialiste Jack Lang, en novembre 2018.
L'ancien ministre socialiste Jack Lang, en novembre 2018. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)