Meaux : plage éphémère pour les vacances

a revoir

Présenté parMarie-Sophie Lacarrau

Diffusé le 05/08/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Suite à présent de notre série sur les vacances tout près de chez soi. Ce mardi, nous sommes sur une de ces nombreuses plages éphémères installées en ville au coeur de l'été Le concept se développe un peu plus chaque année. Reportage dans l'ambiance guinguette de la plage de Meaux.

Sur cette plage, un air de vacances comme dans le Sud. A une exception, le bal des péniches tout près des baigneurs, sur les bords de Marne.

Quand les familles peuvent pas partir, c'est bien.

C'est la deuxième fois qu'on vient ici, c'est agréable.

Principalement fréquenté par les gens du coin, nous voici sur la plage éphémère de Meaux, à tout juste 50 km de Paris. Depuis sept ans, ce photographe amateur vient ici tous les étés.

On se croirait vraiment en bord de mer. J'ai des amis qui viennent ici après les vacances, ils se sentent toujours en vacances.

La plage de Meaux, plus de 6 ans que ça dure. Toujours le même succès.

C'est amusant de se retrouver là.

A cette époque, Jacques Gille avait dix ans. Comme lui dans les années 50, 3.000 enfants du coin ont fait leurs premières brasses ici avant que la plage ne ferme en 1970. Ce natif de Meaux a même passé une épreuve de natation pour le brevet dans la rivière.

J'ai appris à nager ici. Il y avait des pontons Quand les péniches passaient, on profitait des vagues pour plonger dedans. J'aimerais bien avoir leur âge et plonger comme ils plongent là.

Même nostalgie, mêmes souvenirs intacts pour Dominique, 65 ans.

A l'époque, on n'avait pas beaucoup de piscines.

Les plus marquants, ceux qu'il a partagés avec son père 92 ans, qu'il retrouve sur la plage aujourd'hui.

On jouait au ballon à deux sur la plage, c'était super. On était avec toute la famille.

Le centre nautique est la seule chose qui n'ait pas pas changé en 60 ans. Car depuis la réouverture de la plage en 2007, un trampoline, un mini golf, une piscine ont été De quoi ravir tous les vacanciers.

J'aime bien venir à la plage de Meaux parce qu'il y a plein de jeux.

Ces touristes anglais visitent la région, ils en ont entendu parler et sont venus en profiter pour la journée.

C'est super, tout est gratuit, c'est tellement bien.

Plus de 1200 estivants son attendus chaque jour jusqu'à fin août. Ensuite, il faudra attendre pour piquer une tête tout près des péniches.

Dans la région de Bristol, en Grande-Bretagne, un homme d'affaires, excédé de devoir faire un détour à cause d'un éboulement sur la route, en a construit une autre.

Le JT
Les autres sujets du JT