VIDEO. Rex, premier "homme bionique" qui préfigure les transplantations du futur

Un humanoïde possédant des organes de synthèse sera exposé à partir du 7 février au Science Museum de Londres. 

Jacques Cardoze et Thomas Donzel - France 2 Londres

Un "homme bionique" sera exposé à partir du jeudi 7 février au Science Museum de Londres (Royaume-Uni). C'est une mine de technologie et d'avancées médicales, avec de multiples organes de synthèse et de prothèses robotisées. Le correspondant de France 2 à Londres a rencontré Rex, qui présente un visage humain, mesure deux mètres, pour un coût d'un million de dollars.

Il possède un pancréas, un rein, une trachée et une rate, tous artificiels. Il est aussi doté d'un système autonome de circulation sanguine qui alimente un cœur artificiel, mais aucun tissu humain n'entre dans sa composition. Pour un des concepteurs, le psychologue social Bertolt Meyer, il s'agit de montrer comment le corps fonctionne : "Ce n'est pas Frankenstein, c'est bien de monter au monde ce que nous sommes capables de faire et ce que nous serons capables de faire dans un avenir proche." Transplanter des organes de synthèse sur l'homme sera l'étape du futur.

Rex, l\'homme bionique exposé à partir de jeudi 7 février au Science Museum de Londres - photo du 5 février 2013
Rex, l'homme bionique exposé à partir de jeudi 7 février au Science Museum de Londres - photo du 5 février 2013 (ANDREW COWIE / AFP)