Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo L'étude incriminant les OGM "confirme la position de la France" selon Stéphane Le Foll

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Le ministre de l'Agriculture compte se pencher sur l'étude accusant le maïs transgénique d'être toxique et qui pourrait relancer la volonté de prudence de la France sur cette question.

SANTE - La "bombe" scientifique publiée mercredi 19 septembre par Le Nouvel Observateur va créer des remous dans le monde agricole. A commencer chez le ministre de l'Agricultre, Stéphane Le Foll. Selon ce dernier, interrogé sur les travaux menés par des chercheurs français prouvant que le maïs transgénique est toxique, "cela confirme les positions qui étaient les nôtres sur les OGM, en tout cas sur les types d'OGM existant aujourd'hui".

L'étude en question a été menée par l'équipe du français Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen (Calvados), sur des rats. Les animaux ayant absorbé du maïs OGM ont développé une multitude de pathologies lourdes, notamment des tumeurs. "Les résultats révèlent des mortalités bien plus rapides et plus fortes au cours de la consommation de chacun des deux produits", résume le chercheur, dont l'étude sera rendue publique mercredi 19 septembre dans l'après-midi par la revue internationale "Food and Chemical Toxicology".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sciences

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.